Contact

+(225) 07 09 11 7104

Siège

Abidjan (RCI)

Missions de l'ANARE-CI pour une électricité fiable et abordable en Côte d’Ivoire

L’ANARE-CI à Bondoukou: un pont entre les consommateurs et les opérateurs de l’électricité en Côte d’Ivoire

Cette initiative marque un tournant dans la relation entre l’ANARE-CI et les consommateurs, promettant un avenir où chaque Ivoirien devient acteur de la régulation et bénéficiaire d’un service électrique de qualité.

L’Autorité Nationale de Régulation du secteur de l’Electricité en Côte d’Ivoire (ANARE-CI), gardien méconnu du secteur électrique en Côte d’Ivoire, a posé ses valises à Bondoukou pour une mission cruciale : rapprocher le régulateur des citoyens et renforcer la protection des consommateurs d’électricité. À travers des rencontres inclusives et des échanges fructueux, l’autorité a dévoilé ses multiples facettes et appelé à une participation active des populations dans la quête d’une électricité fiable, abordable et durable pour tous.

Bessecon Alain Gilles Achi, chef de service consommateurs intérieur et vulgarisation de l'ANARE-CI

L’ANARE-CI entame une campagne de proximité pour des enjeux nationaux

« Nous sommes dans la région du Gontougo depuis le mercredi 12 juin 2024, et aujourd’hui 13 juin 2024, dans le cadre d’une campagne d’information, de formation et de sensibilisation des populations sur notre mission de protection des consommateurs d’électricité et de règlement des litiges », explique Bessecon Alain Gilles Achi, chef de service consommateurs intérieur et vulgarisation de l’ANARE-CI. Cette démarche s’inscrit dans une stratégie plus large visant à couvrir l’ensemble du territoire ivoirien, soulignant l’importance accordée par l’ANARE-CI à l’équité dans l’accès à ses services.

La rencontre du 13 juin à la salle de presse de la préfecture de Bondoukou a rassemblé un public diversifié : chefs communautaires, religieux, traditionnels et de quartiers, ainsi que des représentants de la société civile. Cette inclusivité témoigne de la volonté de l’ANARE-CI de toucher toutes les strates de la société, reconnaissant le rôle de chacun dans la diffusion de l’information et la sensibilisation.

Décrypter les préoccupations locales pour une meilleure régulation

L’un des principaux objectifs de cette campagne était d’identifier les problématiques spécifiques à la région. « C’est une campagne fructueuse qui nous a permis de comprendre les préoccupations les plus générales et essentielles des populations du Gontougo concernant le secteur électrique, qui sont caractérisées par les questions de qualité de produit, et le manque d’information sur le régulateur », précise Bessecon Alain Gilles Achi. Cette constatation met en lumière deux défis majeurs : la nécessité d’améliorer la qualité du service électrique et l’urgence de mieux faire connaître le rôle de l’ANARE-CI.

Aka Francis, conseiller du directeur général de l'ANARE-CI

Aka Francis, conseiller du directeur général de l’ANARE-CI, renforce ce constat : « Certains ignorent les missions de l’ANARE-CI. Des questions pertinentes ont été posées ». Cette méconnaissance souligne l’importance de telles initiatives pour démystifier le rôle du régulateur et encourager les populations à faire valoir leurs droits.

A lire aussi : Carte de Commerçant en Côte d’Ivoire: le gouvernement annonce l’adoption d’un décret.

Le rôle de l’ANARE-CI dans la régulation du secteur de l’électricité en Côte d’Ivoire

Au cœur de ces échanges, l’ANARE-CI a rappelé ses cinq missions fondamentales : premièrement, Contrôler les obligations des opérateurs envers l’État ivoirien. Deuxièmement, conseiller l’État en matière de régulation du secteur électrique. Troisièmement, proposer des tarifs d’électricité équitables. Quatrièmement, préserver les intérêts et protéger les droits des consommateurs. Et cinquièmement, régler les litiges entre opérateurs et usagers.

« Nous voulons faire des consommateurs un acteur de la régulation », affirme Aka Francis. Cette vision participative de la régulation vise à impliquer activement les citoyens dans l’amélioration du service public de l’électricité.

Léon Constant, secrétaire général de la Préfecture de Bondoukou à la rencontre de l'ANARE-CI

Sensibilisation des populations sur les services de l’ANARE-CI

La présence de Léon Constant, secrétaire général de la Préfecture de Bondoukou, a souligné l’importance accordée par les autorités locales à cette initiative. Son message aux populations était clair : « Vous avez à présent un interlocuteur, un partenaire de confiance qui est l’ANARE-CI. Je voudrais vous demander de relayer auprès de vos amis, vos frères les services de l’ANARE-CI pour que les uns et les autres en profitent pleinement et participent à la régulation du secteur de l’électricité. »

Cette invitation à la diffusion de l’information souligne un point crucial : la régulation efficace du secteur électrique ne peut se faire sans la participation active des citoyens. Chaque habitant de Bondoukou, et par extension de la Côte d’Ivoire, est appelé à devenir un ambassadeur de ses droits et un acteur du changement.

Vers une électricité pour tous, fiable et durable

L’ambition exprimée par Léon Constant résume l’essence même de cette campagne : « Notre souhait à tous est de faire en sorte que chaque citoyen de Bondoukou et au-delà accède à une électricité fiable, abordable et durable. » Cet objectif, aligné sur les Objectifs de Développement Durable des Nations Unies, place l’ANARE-CI au cœur d’un enjeu sociétal majeur.

La mission de l’ANARE-CI à Bondoukou marque une étape importante dans le rapprochement entre le régulateur et les consommateurs d’électricité. En donnant un visage humain à la régulation et en ouvrant des canaux de communication directs, l’autorité pose les jalons d’une relation de confiance essentielle pour relever les défis du secteur.

Alors que la délégation quitte Bondoukou, laissant derrière elle des contacts et des ressources, l’espoir est que chaque citoyen se sente désormais habilité à jouer son rôle dans l’écosystème électrique. Car c’est ensemble, régulateur, opérateurs et consommateurs, que la vision d’une Côte d’Ivoire électrifiée, où chacun bénéficie d’un service de qualité, pourra devenir réalité. A lire aussi : L’OTAN envisage de durcir sa réponse aux attaques et tentatives de déstabilisation russes.

Missions de l'ANARE-CI pour une électricité fiable et abordable en Côte d’Ivoire

Jean Michel

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    IVOIRE24H.COM

    Nous creusons toujours plus

    Notre équipe de journalistes talentueux et expérimentés est engagée dans la couverture des événements majeurs qui se déroulent en Côte d’Ivoire, ainsi que dans l’analyse approfondie des sujets d’intérêt national et international.

    Ivoire24H est un journal indépendant d’informations générales basé en Côte d’Ivoire.  

    IVOIRE24H

    A PROPOS

    Informations générales

    Politique

    Economie - Société

    Culture - Sports

    Horoscope

    Suivez-nous

    © 2024 IVOIRE24H