Le Monde

discours de Ouattara devant le congrès sur l'élection présidentielle de 2025

Présidentielle en Côte d’Ivoire: Voici à qui Alassane Ouattara passera le flambeau en 2025?

Plusieurs figures politiques clés du RHDP se positionnent déjà comme ses potentiels successeurs. Ce moment pourrait marquer un tournant crucial pour l’avenir politique de la Côte d’Ivoire.

Le président ivoirien Alassane Ouattara se prépare à un tournant décisif pour la présidentielle de 2025 en Côte d’Ivoire. Alors que la question de sa candidature reste en suspens, tous les regards sont tournés vers son discours prévu devant le parlement réuni en congrès le 18 juin 2024. Lors de cette session, convoquée par le président de l’Assemblée nationale, Adama Bictogo, conformément aux instructions du président de la République, le mystère pourrait enfin être levé.

Contexte et enjeux politiques du discours de Ouattara sur la présidentielle 2025 en Côte d’Ivoire

Depuis plusieurs semaines, les cadres du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) multiplient les appels pour que Ouattara se présente à sa propre succession. Une mobilisation générale a été annoncée lors d’une réunion à Abidjan, soulignant la volonté du parti de voir leur leader rester en lice pour 2025.

Cependant, cette situation n’est pas sans rappeler les événements précédant la présidentielle de 2020. À l’époque, après avoir maintenu le suspense pendant des mois, Alassane Ouattara avait surpris tout le monde en annonçant qu’il ne se présenterait pas, préférant passer le flambeau à une jeune génération. Cela soulève des questions quant à savoir si une décision similaire pourrait être prise cette fois-ci.

Candidats potentiels du RHDP pour la présidentielle 2025

Si le président Ouattara décidait de se retirer, plusieurs figures clés du RHDP émergeraient comme potentiels successeurs. Parmi eux, cinq noms se distinguent :

  1. Fidèle Gboroton Sarassoro : Ministre et directeur de cabinet du président de la République. Sarassoro est un fidèle de longue date de Ouattara et jouit d’un soutien considérable au sein des populations du nord du pays. Cependant, sa popularité limitée dans d’autres régions pourrait être un handicap.
  2. Tiémoko Meyliet Koné : Vice-président de la République. Koné partage un profil similaire à Sarassoro, avec une forte base de soutien dans le nord. Toutefois, comme Sarassoro, sa capacité à rallier un soutien national est incertaine.
  3. Adama Bictogo : Président de l’Assemblée nationale. Bien que Bictogo ait été actif dans la mobilisation du parti, ses chances semblent diminuer en raison de controverses et de divisions internes.
  4. Robert Beugré Mambé : Premier ministre. Originaire du sud de la Côte d’Ivoire, Mambé pourrait être un candidat unificateur, capable de rallier des soutiens au-delà des lignes régionales. Son expérience et son leadership sont des atouts considérables.
  5. Patrick Achi : Ancien Premier ministre. Également du sud, Achi bénéficie d’une solide expérience gouvernementale et d’une popularité notable. Sa candidature pourrait représenter un compromis viable pour les différentes factions du RHDP.

Analyse des candidats du RHDP pour la présidentielle ivoirienne 2025

Le choix du candidat du RHDP sera déterminant pour contrer les ambitions du PDCI, dont le candidat Tidjane Thiam est perçu comme un sérieux concurrent. Dans ce contexte, la décision de Ouattara pourrait bien être stratégique, visant à maximiser les chances de son parti de maintenir le pouvoir.

La préférence du président Ouattara pourrait s’orienter vers un candidat capable de garantir la stabilité et la continuité des politiques actuelles, tout en étant suffisamment charismatique pour gagner une élection nationale. Les noms de Robert Beugré Mambé et Patrick Achi semblent ressortir comme des choix potentiels pour ces raisons.

A lire aussi : Horoscope de la semaine du 3 au 9 juin 2024

Le Discours du 18 Juin 2024

Le discours du 18 juin à l’auditorium du Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan sera un moment décisif. Annoncé comme un « Message du président de la République sur l’état de la nation », ce discours pourrait bien révéler les intentions d’Alassane Ouattara. En avril 2022 et avril 2023, ses discours avaient déjà marqué des moments importants de sa présidence, abordant des sujets cruciaux pour la vie socio-économique du pays.

Cette adresse devant le Congrès, composé des deux chambres du Parlement, l’Assemblée nationale et le Sénat, est conforme à l’article 114 de la Constitution de 2016. Ce sera l’occasion pour le président de faire le point sur la situation actuelle de la Côte d’Ivoire et de tracer les perspectives pour l’avenir.

Scénario Possible

Il est possible que Ouattara, fidèle à son habitude de garder ses cartes près de sa poitrine, profite de cette occasion pour annoncer son retrait de la course présidentielle, en soulignant l’importance de transférer le pouvoir à une nouvelle génération. Cette décision pourrait être motivée par un désir de préserver son héritage politique et d’assurer une transition en douceur au sein de son parti.

Un tel scénario nécessiterait une sélection minutieuse de son successeur, quelqu’un en qui il a confiance pour poursuivre ses réformes et maintenir l’unité du RHDP. La décision finale, bien que hautement spéculative à ce stade, sera sans aucun doute influencée par les dynamiques internes du parti et les réalités politiques actuelles de la Côte d’Ivoire.

Sans nul doute, le discours de Ouattara le 18 juin 2024 sera un tournant pour la politique ivoirienne. Que le président choisisse de se représenter ou de passer le relais, cette décision aura un impact majeur sur l’avenir du pays et sur les prochaines élections présidentielles. Les noms de Fidèle Sarassoro, Tiémoko Meyliet Koné, Adama Bictogo, Robert Beugré Mambé, et Patrick Achi seront certainement au cœur des discussions et des spéculations ces jours-ci. A lire aussi : Afrique du Sud : à l’ANC, les négociations ont commencé pour former une coalition.

Jean Michel

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Aller à TOP