Le Monde

Remise de Matériel Biomédical au Gontougo : Kouanda Inoussou et la Fondation 221 Améliorent les Soins de Santé

Kouanda Inoussou et la Fondation 221 améliorent les soins de santé dans le Gontougo

Cette initiative vise à améliorer les infrastructures médicales et la qualité des soins pour les habitants du Gontougo. Dr Tia André a souligné l’importance de ce don pour renforcer les services de santé au Centre Hospitalier Régional de Bondoukou

Les 28 et 29 mai 2024, Kouanda Inoussou, député de Tanda et Conseiller régional du Gontougo, a remis des équipements biomédicaux offerts par la Fondation 221 aux centres de santé de la région. Cet événement a été orchestré au nom du ministre d’État, Kobenan Kouassi Adjoumani, président du Conseil régional du Gontougo. Ce geste de générosité, initié le 29 mars 2024, vise à renforcer les capacités des centres de santé de la région avec un don totalisant 260 millions de francs CFA.

le député Kouanda Inoussou a souligné l'importance de cette action

Don de la Fondation 221 aux centres de santé du Gontougo : le député Kouanda Inoussou appelle à une bonne utilisation

Le point culminant de cette initiative a eu lieu au Centre Hospitalier Régional (CHR) de Bondoukou, où Dr Tia André, Directeur régional de la santé, de l’hygiène publique et de la couverture maladie universelle du Gontougo, a officiellement réceptionné le matériel le 29 mai 2024. Cette cérémonie s’est déroulée en présence du personnel de santé, reconnaissant envers cette contribution significative.

A lire aussi : Meurtre rituel à Abidjan : N’guessan Teddy appréhendé pour le meurtre de sa nièce.

D’abord, le député Kouanda Inoussou a souligné l’importance de cette action : « C’est au nom du ministre d’État, Kobenan Kouassi Adjoumani, président du Conseil régional du Gontougo, que je suis au CHR de Bondoukou pour remettre cet important lot de matériel biomédical. Le Conseil régional du Gontougo, en partenariat avec la Fondation 221, basée aux États-Unis, a pu acquérir ce matériel destiné aux centres de santé de la région ».

Ainsi, depuis cette semaine, « nous sommes dans la phase de remise du matériel de santé aux centres de santé. Le mardi 28 mai 2024, nous étions à Koun-Fao, Transua et Assuéfry. Le mercredi 29 mai, nous étions à Amanvi, Tabagne, Gouméré et au CHR de Bondoukou. Partout où nous sommes passés, le personnel de santé nous a promis d’en faire bon usage. Car ce matériel va considérablement les aider dans leur tâche quotidienne et dans la prise en charge des patients. Le montant global du don s’élève à 260 millions de francs CFA, et nous attendons un autre lot de matériels d’une valeur de deux milliards de francs CFA dans les semaines à venir. » a déclaré le député de Tanda.

Dr TIA André salue les efforts de la Fondation 221 et du ministre Adjoumani

Dr TIA André salue les efforts de la Fondation 221 et du ministre Adjoumani

Par ailleurs, Dr Tia André, en réceptionnant le don, a exprimé sa gratitude : « Nous venons de recevoir un important don de matériels biomédicaux. Je voudrais traduire ma reconnaissance au Conseil régional du Gontougo et à la Fondation 221. Ces différents matériels vont nous permettre d’améliorer la qualité de nos services de santé dans les hôpitaux de la région, et plus précisément au CHR de Bondoukou ».

Poursuivant, Dr Tia André a déclaré : « ce don va réduire les évacuations vers d’autres centres de santé et permettre l’accessibilité des soins à tous. Les cinq hôpitaux de référence de la région du Gontougo ont aussi bénéficié de ce don. Nous nous engageons à utiliser ces matériels de santé à bon escient et faire en sorte que la population du Gontougo bénéficie pleinement de tous ces moyens mis à notre disposition. Le don se compose de blouses, de matériels d’orthopédie, des seringues, etc. »

Cet apport de matériel biomédical est une initiative salutaire pour améliorer les services de santé dans la région du Gontougo, renforçant ainsi les infrastructures médicales locales et contribuant à une meilleure prise en charge des patients. A lire aussi : Burkina Faso : l’avocat Guy-Hervé Kam libéré puis enlevé dans la foule.

Le député Kouanda Inoussou et Dr Tia André, directeur régional de la santé du Gontougo

Jacques Anderson

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Aller à TOP