Le Monde

Arrestation de N'guessan Teddy pour le meurtre rituel de sa nièce à Abidjan

Meurtre rituel à Abidjan : N’guessan Teddy appréhendé pour le meurtre de sa nièce

Son interpellation a été facilitée par une mobilisation sur les réseaux sociaux, notamment grâce à un avertissement publié par Nagalo Jacques. Teddy a avoué avoir tué l’enfant pour réaliser un rituel de sorcellerie visant à obtenir de l’argent

Le mercredi 29 mai 2024, la police a procédé à l’arrestation de N’guessan Teddy à Bondoukou pour le meurtre rituel de sa nièce de deux ans, Ryhan, perpétré à Koumassi, Abidjan. Ce crime odieux, commis le 26 mai 2024 à Koumassi, quartier Divo, à Abidjan, a choqué la communauté entière et suscité une vaste mobilisation sur les réseaux sociaux pour retrouver le coupable.

Le profil du suspect du meurtre rituel à Koumassi, Abidjan

En effet, né le 18 octobre 1995 à Koumassi, Abidjan, N’guessan Teddy est le fils de M. N’guessan Kouakou et de Mme N’guessan Marguerite. Ivoirien et menuisier de profession, Teddy réside à Koumassi. De plus, ce jeune homme, sans antécédents de troubles mentaux, a avoué avoir tué sa nièce dans le but de réaliser un rituel de sorcellerie censé lui apporter richesse et prospérité.

Comment N’guessan Teddy a été arrêté pour le meurtre rituel de sa nièce à Abidjan

En clair, une mobilisation rapide et efficace sur les réseaux sociaux a favorisé l’arrestation de N’guessan Teddy. Ainsi, le sieur Nagalo Jacques a joué un rôle crucial en publiant un avertissement sur sa page Facebook, décrivant Teddy et le crime commis. Jacques a écrit : « Bonjour. Ce jeune sur la photo s’appelle N’guessan Kouakou Teddy. Il vient d’égorger la fille à sa sœur (sa propre nièce) dans la nuit d’hier afin d’exécuter des rituels pour s’enrichir. Toute la police est à sa recherche. Je vous demande de partager au maximum cette information afin de l’appréhender le plus vite avant qu’il ne quitte le pays. La scène s’est déroulée à Koumassi, précisément au quartier Divo, à Abidjan ».

Ensuite, cette publication, largement partagée, a permis à une personne reconnaissant Teddy de contacter les autorités, menant ainsi à son arrestation rapide à Bondoukou.

A lire aussi : Soro Bonati Yene Corinna: une étoile montante du patinage artistique ivoirien.

Confessions de N’guessan Teddy sur le meurtre rituel de sa nièce à Koumasi, Abidjan.

Lors de son interrogatoire, Teddy a reconnu les faits, précisant ses motivations sordides : « J’avais besoin de sang pour asperger un fétiche qui devait me procurer de l’argent. C’est pour cela que je l’ai égorgée ». Ces aveux ont confirmé les soupçons selon lesquels le meurtre de la jeune Ryhan était lié à des pratiques occultes visant à obtenir une richesse rapide par des moyens macabres.

Mobilisation sur les réseaux sociaux pour l’arrestation de N’guessan Teddy

La communauté de Koumassi et les internautes sont profondément bouleversés par cet acte de barbarie. Par ailleurs, la publication de Nagalo Jacques a mis en lumière l’importance des réseaux sociaux dans la recherche et l’arrestation de criminels. Elle a démontré ainsi le pouvoir de la solidarité numérique.

En outre, les autorités locales ont promis de mener une enquête approfondie pour s’assurer que justice soit rendue pour Ryhan. Car cet événement tragique soulève également des questions sur la persistance des croyances en la sorcellerie et les sacrifices rituels en Côte d’Ivoire. Un sujet qui nécessite une attention et une éducation accrues pour prévenir de futurs drames.

On peut le dire, l’arrestation de N’guessan Teddy marque un premier pas vers la justice pour la jeune Ryhan. Elle rappelle également l’importance de la vigilance communautaire et de la coopération entre citoyens et forces de l’ordre pour combattre les crimes odieux. A lire aussi : Cameroun : l’imbroglio à la Fécafoot autour du sélectionneur se poursuit de plus belle.  

Jean Michel

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Aller à TOP