Le Monde

La Côte d'Ivoire salue la mémoire d'Henri Konan Bédié, bâtisseur de paix

Henri Konan Bédié: la Côte d’Ivoire rend hommage à l’artisan de paix

Lors d’une cérémonie solennelle, les plus hautes personnalités de l’État ont salué la mémoire de cet homme d’exception, artisan de la réconciliation nationale. Le « Sphinx de Daoukro » laisse un riche héritage empreint de dialogue et d’unité.

La nation ivoirienne s’est unie le 24 mai 2024 pour saluer la mémoire d’Henri Konan Bédié, figure historique qui a marqué le pays par son engagement pour la paix et la réconciliation nationale. Lors d’une cérémonie solennelle à Abidjan, en présence du Président Alassane Ouattara, de Laurent Gbagbo et de nombreuses personnalités, la Côte d’Ivoire a rendu un dernier hommage à cet homme d’État respecté.

Ouattara, Gbagbo et Akufo-Addo rendent hommage à Henri Konan Bédié

Tidjane Thiam et Aka Aouélé saluent l’héritage de paix d’Henri Konan Bédié

Evoquant le parcours exceptionnel du « Sphinx de Daoukro », Eugène Aka Aouélé, président du Conseil économique, social, environnemental et culturel, a souligné son attachement indéfectible aux distinctifs de paix. Car « Henri Konan Bédié était un fervent adepte du dialogue, un repère et un condensé d’expériences qui a apporté une riche contribution au développement de notre pays », a-t-il déclaré lors de l’oraison funèbre.

De même, Cheick Tidjane Thiam, président du PDCI-RDA, le parti historique fondé par Félix Houphouët-Boigny, a salué les qualités humaines remarquables de l’illustre disparu. En réalité, « le président Bédié était affable, gentil et poli. C’était un père et un grand-père modèle, doté d’une intelligence exceptionnelle. Nous pouvons tous être fiers de lui, il avait une vision du futur très affinée », a témoigné M. Thiam.

A lire aussi : Zagala (Sorobango) : Célébrations festives et hommage à Gbané Mahama.

Rendant hommage à l’artisan de paix qu’était Henri Konan Bédié, M. Aouélé a rappelé : « C’est une icône de notre histoire. Il est devenu une partie de chacun de nous. Henri Konan Bédié a consacré sa vie à construire la paix. » Des mots forts qui résonnent dans un pays meurtri par les conflits passés.

Le « Sphinx de Daoukro » Henri Konan Bédié honoré en Côte d’Ivoire

Après avoir occupé les plus hautes fonctions de l’État, notamment celle de Président de la République de 1993 à 1999, Henri Konan Bédié reste comme un symbole de l’unité nationale. De ce fait, sa volonté de rassembler les Ivoiriens au-delà des clivages ethniques et politiques lui a valu le respect de tous.

C’est pourquoi, cette cérémonie empreinte d’émotion fut également l’occasion pour le Président Ouattara d’adresser un message d’apaisement à la famille du défunt. « Séchez vos larmes. Nous comprenons votre douleur. Vous perdez un époux extraordinaire. Votre époux aura vécu utile. Le président de la République et la nation sera toujours à vos côtés », a-t-il assuré à Henriette Konan Bédié, l’épouse du disparu.

Ainsi, en honorant la mémoire d’Henri Konan Bédié, la Côte d’Ivoire célèbre un homme d’exception qui a œuvré sans relâche pour la paix et la réconciliation dans son pays. Par conséquent, son héritage reste une source d’inspiration pour les générations futures. A lire aussi : Burkina Faso : Les assises nationales débutent pour définir la suite de la transition.

Jean Michel

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Aller à TOP