Le Monde

Derniers hommages à Henri Konan Bédié

Derniers hommages à Henri Konan Bédié, figure politique majeure de la Côte d’Ivoire

Les obsèques de cette figure politique majeure du pays se déroulent dans un esprit d’unité et de recueillement, appelant les Ivoiriens à préserver leur cohésion nationale.

Abidjan, le23 mai 2024 – La Côte d’Ivoire a rendu les derniers hommages, ce jeudi, à l’ex-président Henri Konan Bédié, décédé en août 2023 à l’âge de 89 ans. C’était lors d’une messe de requiem et de levée de corps à la cathédrale Saint-Paul du Plateau. Cet événement empreint de recueillement a rassemblé un parterre de personnalités, dont le couple présidentiel ivoirien, l’ancien président ghanéen John Dramani Mahama, des présidents d’institutions, des membres du gouvernement ainsi que la famille et les proches de l’ancien chef d ‘État.

Derniers Hommages et Obsèques d'Henri Konan Bédié

Quels hommages ont été rendus à Henri Konan Bédié à la cathédrale Saint-Paul du Plateau?

D’abord, la cérémonie a débuté par une prière de levée de corps, présidée par le Père René Agbo, avant de laisser place à une messe de requiem marquante. Dans son homélie, le cardinal Jean-Pierre Kutwa a exhorté les Ivoiriens à l’unité et à l’acceptation des différences. « Soyons un seul peuple, unis et ayant la même espérance », a-t-il déclaré. Par ailleurs, il a appelé à « ignorer ce qui pourrait mettre à mal notre cohésion ».

Concernant le défunt, Henri Konan Bédié, le cardinal Kutwa l’a décrit comme « un père et un époux aimant et attentionné ». « Nous sommes là pour célébrer la mémoire de notre regretté Henri Konan Bédié… La terre ne sera jamais la destination finale des hommes », a-t-il affirmé, soulignant ainsi l’héritage durable de l’ancien président.

A lire aussi : Le PA-PSGouv en 2024 progresse, mais doit accélérer pour atteindre ses objectifs.

Les hommages nationaux à Henri Konan Bédié se poursuivent le 24 mai au palais présidentiel d’Abidjan

Pour mémoire, Henri Konan Bédié, figure politique majeure de la Côte d’Ivoire, est décédé le 1er août 2023 à Abidjan à l’âge de 89 ans. Ancien président de la République de 1993 à 1999 et président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA), il a marqué l’histoire politique du pays à travers son parcours et son engagement.

Les hommages nationaux se poursuivront le 24 mai avec une cérémonie au palais présidentiel d’Abidjan. Ensuite, l’on procèdera à l’inhumation de l’ancien président le 1er juin prochain dans son village natal de Daoukro, dans l’intimité familiale. Cette dernière étape clôturera un cycle de cérémonies visant à honorer la mémoire d’un homme d’État qui aura profondément façonné les destins de la Côte d’Ivoire. A lire aussi : Crise en Nouvelle-Calédonie : ce qu’il faut retenir des annonces d’Emmanuel Macron.

Jean Michel

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Aller à TOP