Le Monde

PA-PSGouv taux d'engagement 2024

Le PA-PSGouv en 2024 progresse, mais doit accélérer pour atteindre ses objectifs

Malgré les avancées, des efforts supplémentaires sont nécessaires pour atteindre le seuil critique de 50% après deux ans d’activité. Coulibaly Non Karna de l’ANRMP réaffirme l’engagement de son équipe à intensifier leurs efforts pour atteindre cet objectif clé.

Abidjan, le 22 mai 2024 – Le Projet d’Appui au Programme Social du Gouvernement (PA-PSGouv) en 2024 a atteint un taux d’engagement de 11% au cours des six derniers mois, portant ainsi le taux total à 34%, a annoncé François Wongue, Chargé de projet à la Banque africaine de Développement (BAD), lors du lancement d’une mission de supervision à Abidjan.

François Wongue et le PA-PSGouv en 2024

Avancées du PA-PSGouv en 2024 en Côte d’Ivoire

D’abord, François Wongue a exprimé sa satisfaction quant aux progrès réalisés par le PA-PSGouv. « Je veux féliciter le PA-PSGouv pour les avancées que nous avons pu observer ces six derniers mois. À ce jour, dans notre système, il apparaît effectivement que vous avez pu engranger 11% de taux d’engagement sur 6 mois. C’est significatif. Aujourd’hui nous sommes à 34% de taux d’engagement total », a-t-il déclaré.

En clair, ces chiffres reflètent les efforts considérables déployés par l’équipe du PA-PSGouv pour améliorer les conditions sociales en Côte d’Ivoire, un élément central des objectifs du projet. Car la progression observée est encourageante, montrant une dynamique positive dans la mise en œuvre des initiatives prévues.

Objectifs du PA-PSGouv en 2024 et son taux d’engagement

Cependant, François Wongue a également souligné la nécessité pour le PA-PSGouv d’accélérer ses efforts pour atteindre un taux d’engagement de 50% après deux ans d’activité. « Il faut atteindre 50% de taux d’engagement après au moins deux ans d’activité pour faire sortir ce projet de la zone rouge dans le système de la Banque, » a-t-il expliqué. De même, cette barre des 50% est cruciale pour assurer la pérennité et la crédibilité du projet au sein des évaluations de la BAD.

A lire aussi : Modernisation des services publics: la ministre Anne Désirée Ouloto dévoile les clés à l’ère numérique.

Rôle de l’ANRMP

De son côté, le président de l’Autorité nationale de régulation des marchés publics (ANRMP), Coulibaly Non Karna, partage cet objectif ambitieux. Bien qu’il se félicite du taux d’engagement de 11% réalisé récemment, il garde en vue l’objectif à long terme de 50%. « Nous nous engageons à mettre toute notre énergie à l’atteinte de cet objectif, » a-t-il promis.

En outre, la détermination affichée par Coulibaly Non Karna et son équipe est essentielle pour surmonter les défis restants et pour faire avancer le PA-PSGouv vers ses objectifs.

Progrès récents du PA-PSGouv en 2024

Ainsi, les prochains mois seront décisifs pour le PA-PSGouv. Avec un engagement renforcé et des efforts continus, le projet a le potentiel de transformer significativement le paysage social en Côte d’Ivoire. La mission de supervision en cours servira de catalyseur pour identifier les points de blocage et renforcer les stratégies d’intervention.

Bien que le PA-PSGouv en 2024 ait réalisé des progrès notables, il est crucial de redoubler d’efforts pour atteindre les objectifs fixés. Le soutien continu de la BAD et l’engagement des autorités nationales seront déterminants pour la réussite de ce programme ambitieux et essentiel pour le développement social de la Côte d’Ivoire. A lire aussi : Israël annonce la mort de trois soldats supplémentaires tombés au combat à Gaza ce mercredi.

Pub Ivoire24h François Wongue et le PA-PSGouv en 2024

Jacques Anderson

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Aller à TOP