Le Monde

Sérénité aux épreuves du CEPE 2024 : Mme Mariatou Koné encourage les candidats

CEPE 2024 en Côte d’Ivoire: la ministre Mariatou Koné donne le coup d’envoi des épreuves

La ministre a salué une année scolaire sans perturbations et a réaffirmé les efforts pour garantir des résultats crédibles et équitables.

Abidjan, le 21 mai 2024 – Ce mardi, Mme Mariatou Koné, ministre de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation, a officiellement lancé les épreuves écrites du Certificat d’études primaires et élémentaires (CEPE) 2024 à l’EPP Amon d’Aby Catherine, située à Abidjan-Plateau. Cette année, ce sont 627 908 candidats, dont 311 352 filles, qui participent à ces examens cruciaux, répartis dans 2 709 centres à travers le pays.

CEPE 2024 en Côte d'Ivoire : Mme Mariatou Koné donne le coup d'envoi des épreuves

Épreuves du CEPE 2024 : Mme Mariatou Koné assure une année scolaire sans perturbations

Les épreuves du CEPE, essentielles pour évaluer les compétences des élèves en fin de cycle primaire, incluent l’Exploitation de texte, l’Éveil au milieu, l’Orthographe et les Mathématiques. Mme Koné a profité de cette occasion pour encourager les candidats à avoir confiance en leurs capacités. C’était en présence de M. Andjou Koua, préfet d’Abidjan.

L’année scolaire 2023-2024 a été une année normale. Il n’y a pas eu de perturbations. Je voudrais saluer tous les syndicats et associations qui nous ont accompagnés dans la normalisation de l’année scolaire. Je suis persuadée que les résultats seront meilleurs.

Mme Mariatou Koné

La question de la fraude a également été abordée par la ministre. Elle a affirmé que les efforts pour réduire la fraude ont porté leurs fruits, soulignant une baisse significative des incidents rapportés. « Tout est mis en œuvre pour que les résultats soient crédibles », a-t-elle assuré, renforçant ainsi la confiance dans le système éducatif ivoirien.

Mme Mariatou Koné supervise le CEPE 2024 en Côte d’Ivoire

Cette année, 147 candidats en situation de handicap participent aux épreuves, dont 139 en tant qu’officiels et huit en tant que libres. Cette inclusion témoigne de l’engagement du ministère à assurer une éducation accessible et équitable pour tous les enfants du pays, indépendamment de leurs capacités physiques.

A lire aussi : Dictée PGL: un élève ivoirien brille à l’international.

Au centre EPP Amon d’Aby Catherine, précisément, 151 candidats, dont 82 filles, ont débuté leurs examens dans une atmosphère de sérénité et de confiance. Ce centre, à l’instar des autres, a bénéficié d’une organisation minutieuse pour garantir le bon déroulement des épreuves.

CEPE 2024 : Mme Mariatou Koné optimiste quant à des résultats crédibles

La normalisation de l’année scolaire 2023-2024, saluée par Mme Koné, est le fruit d’une collaboration efficace entre le ministère, les syndicats et les associations. Cette synergie a permis d’assurer une année académique sans interruptions majeures, créant ainsi un environnement propice à l’apprentissage et à l’épanouissement des élèves.

En conclusion, le lancement des épreuves écrites du CEPE 2024 marque un moment crucial pour les élèves ivoiriens. La confiance et les efforts conjoints des différents acteurs de l’éducation augurent des résultats prometteurs. Mme Mariatou Koné et son équipe restent déterminés à promouvoir une éducation de qualité, inclusive et équitable pour tous les enfants de Côte d’Ivoire, consolidant ainsi les bases du développement futur du pays. A lire aussi : Emmanuel Macron se rend « dès ce soir » en Nouvelle-Calédonie.

Jean Michel

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Aller à TOP