Le Monde

Hommage à Ouattara et reconnaissance à Adjoumani pour le développement de Sorobango.

Hommage à Ouattara et reconnaissance à Adjoumani: le développement de Sorobango mis à l’honneur à Sogola

Le Collectif des présidents de jeunes de la sous-préfecture de Sorobango a organisé une cérémonie en l’honneur du président Alassane Ouattara et du ministre Kobenan Kouasi Adjoumani

Le samedi 18 mai 2024, la localité de Sogola, située à environ vingt kilomètres de Bondoukou, a été le théâtre d’une cérémonie d’hommage au président de la République, Alassane Ouattara, et de reconnaissance au ministre d’Etat, Kobenan Kouasi Adjoumani. C’est le Collectif des présidents de jeunes de la sous-préfecture de Sorobango qui a organisé cet événement. La cérémonie, marquée par des témoignages éloquents et des éloges, a mis en lumière les efforts considérables du ministre Adjoumani pour améliorer les conditions de vie des populations locales.

Cérémonie d'hommage à Ouattara et reconnaissance à Adjoumani à Sogola.

Les jeunes de Sorobango rendent hommage à Ouattara et reconnaissent Adjoumani.

C’était en présence du préfet du Gontougo, Kouadio André et du Vice-président du Conseil régional, Ouatara Hamadou. D’abord, Kouadio Kouman Joël, président du Collectif des présidents de jeunes de la sous-préfecture de Sorobango, a ouvert la cérémonie en soulignant les qualités exceptionnelles du ministre d’Etat. « La proximité, la générosité et la détermination de Kobenan Kouasi Adjoumani à améliorer les conditions de vie des populations sont exemplaires », a-t-il déclaré. Ses paroles ont trouvé un écho chez de nombreux participants, qui ont tous salué les initiatives du ministre en matière de développement local.

A lire aussi : Affrontements à Gbon: le Premier ministre au chevet des blessés et appelle à l’apaisement.

Pour sa part, le député de Sorobango et Tagadi, Kra Koffi Paulin, a pris la parole pour rappeler l’impact tangible des actions du président de la République, Alassane Ouattara et des efforts du ministre Adjoumani sur la région. « En 2016, seul un village était électrifié dans la circonscription de Sorobango. Aujourd’hui, la tendance s’est inversée avec de nombreux villages et campements désormais électrifiés. Ce bond vers le développement a été possible grâce au président de la République et au leadership du ministre d’Etat, Kobenan Kouassi, fils de la région », a-t-il affirmé. Il a également souligné que le président de la République, Alassane Ouattara, ne pouvait pas connaître personnellement tous ces villages reculés, mais que le développement en termes d’infrastructures éducatives et sanitaires était bien visible grâce au leadership du ministre Adjoumani.

Mme Angéline Adjoumani Hommage à Ouattara et reconnaissance à Adjoumani

Actions de développement saluées : hommage à Ouattara et reconnaissance à Adjoumani.

En outre, Mme Angéline Adjoumani, l’épouse du ministre, a exprimé sa gratitude envers les habitants de Sorobango pour leur reconnaissance. « Si nous sommes rassemblés ici cet après-midi, c’est grâce à vous. A travers cette cérémonie, vous voulez traduire votre reconnaissance à mon époux, le ministre d’Etat, Kobenan Kouassi Adjoumani, pour toutes les actions de développement qu’il ne cesse de favoriser et de poser pour le développement de la Région du Gontougo, en général, et pour la sous-préfecture de Sorobango, en particulier », a-t-elle déclaré. Elle a mis en lumière les nombreuses réalisations du ministre, à travers le Conseil régional du Gontougo, notamment la construction et l’équipement de collèges, d’écoles primaires, de centres de santé, ainsi que le soutien aux initiatives sociales.

Le président de la mutuelle de Développement de Sogola, Kra Marcelin, a également pris la parole pour exprimer son soutien et son admiration pour les efforts du ministre. Cette cérémonie d’hommage a été un moment fort de reconnaissance et de célébration, illustrant le profond respect et l’appréciation des habitants de Sorobango pour leurs dirigeants et les actions concrètes entreprises pour le développement de leur circonscription. A lire aussi : RDC : situation confuse à Kinshasa autour de la résidence de Vital Kamerhe.

Jacques Anderson

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Aller à TOP