Le Monde

Comment la visite du président sénégalais en Côte d’Ivoire pourrait-elle contribuer à redéfinir les alliances stratégiques en Afrique de l’Ouest ?

Côte d’Ivoire-Sénégal: une coopération renforcée pour relever les défis régionaux

C’est l’objectif affiché par les présidents Alassane Ouattara et Bassirou Diomaye Faye lors de leur récente rencontre à Abidjan. Analyse d’un rapprochement stratégique entre deux poids lourds de la région.

Lors de sa visite express de 24 heures à Abidjan le 7 mai 2024, le nouveau président sénégalais Bassirou Diomaye Faye a affiché sa ferme volonté de raffermir les relations bilatérales avec la Côte d’Ivoire. Reçus par son homologue Alassane Ouattara, les deux chefs d’État ont réaffirmé leur détermination à approfondir la coopération entre leurs deux nations sur de multiples fronts.

coopération entre la Côte d’Ivoire et le Sénégal

Quelles sont les priorités discutées lors de la visite du président sénégalais en Côte d’Ivoire ?

Ainsi, au cœur des discussions, le renforcement de la grande commission mixte ivoiro-sénégalaise qui n’a plus siégé depuis une décennie. En clair, M. Faye a insisté sur l’urgence de la reconvoquer pour dynamiser les échanges commerciaux, économiques et stratégiques. Dans une région confrontée à d’importants défis sécuritaires, économiques et environnementaux, le président sénégalais estime qu’une collaboration étroite avec la Côte d’Ivoire, poids lourd de la sous-région, est indispensable.

A lire aussi : Marie-Dominique Kacou, icône de la RTI, nous a quittés.

Par ailleurs, le changement climatique, les crises politiques récurrentes et l’insécurité galopante représentent aujourd’hui de graves menaces pour la stabilité de l’Afrique de l’Ouest. Face à ces périls, Bassirou Diomaye Faye a rappelé la nécessité pour les dirigeants africains de « mesurer la gravité des menaces » et de « renforcer les actions préventives ».

Comment la visite du président sénégalais en Côte d’Ivoire pourrait-elle influencer les relations diplomatiques en Afrique de l’Ouest ?

En outre, s’il s’est félicité des « conseils avisés » d’Alassane Ouattara, le nouveau chef de l’État sénégalais n’en a pas moins appelé à des réformes en profondeur au sein des organisations régionales. Cependant, pointant du doigt les récentes défections de certains pays, il a plaidé pour une refonte permettant de « dissiper les incompréhensions » et de consolider l’intégration et la cohésion au sein de la CEDEAO.

Au-delà du strict cadre bilatéral, les échanges entre les deux présidents ont également porté sur les grands enjeux continentaux et mondiaux auxquels l’Afrique est confrontée. Car la réforme de la gouvernance économique et politique, la quête de la paix durable ou encore la crise environnementale figurent parmi les priorités partagées.

Quelles sont les perspectives pour le partenariat économique entre la Côte d’Ivoire et le Sénégal suite à cette visite ?

Si les divergences de vue n’ont pas manqué par le passé, MM. Ouattara et Faye sont cette fois tombés d’accord sur la nécessité de définir une feuille de route commune pour consolider la démocratie, accélérer l’émergence et faire entendre la voix de l’Afrique sur la scène internationale.

Dans cette optique, le président ivoirien a été convié d’effectuer prochainement une visite d’État au Sénégal afin d’approfondir le dialogue stratégique entre Abidjan et Dakar. Une occasion supplémentaire de resserrer les liens séculaires unissant ces deux nations sœurs, au-delà des alternances politiques.

En ces temps troublés, la Côte d’Ivoire et le Sénégal, deux poids lourds économiques et diplomatiques ouest-africains, semblent décidés à unir leurs forces pour apporter des réponses communes aux nombreux défis sécuritaires, politiques et environnementaux qui confèrent la stabilité régionale. Un rapprochement bilatéral qui pourrait bien dessiner les contours d’un nouvel axe de coopération stratégique en Afrique de l’Ouest. A lire aussi : Trafic de cocaïne en Côte d’Ivoire : le tribunal condamne à 10 ans de prison 13 personnes.

Jean Michel

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Aller à TOP