Le Monde

Les entreprises ivoiriennes dans le PND 2021-2025

PND 2021-2025: le secteur privé ivoirien s’engage au cœur du développement pour l’avenir

Au cœur de cette collaboration dynamique se dessine un partenariat essentiel pour stimuler la croissance économique, créer des emplois et promouvoir l’innovation, jetant ainsi les bases d’un avenir prospère pour la Côte d’Ivoire.

Abidjan, le 30 avril 2024 – Le ministre du Commerce et de l’Industrie, Dr Souleymane Diarrassouba, a exprimé sa reconnaissance envers l’engagement remarquable du secteur privé dans la concrétisation du Plan National de Développement (PND) 2021-2025. C’était ce mardi 30 avril 2024 à l’Hôtel Tiama à Abidjan-Plateau, lors de la remise officielle du document de Stratégie nationale de développement de l’entreprenariat et de l’innovation (SNDI) 2024-2028.

L’implication des entreprises ivoiriennes dans le PND 2021-2025

En effet, dans le cadre ambitieux du PND 2021-2025, le secteur privé ivoirien s’est vu confier une mission cruciale : contribuer à hauteur de 75% des 59 000 milliards de FCFA nécessaires au financement du plan. Cet objectif, souligné par le Dr Souleymane Diarrassouba, incarne la confiance placée dans le dynamisme et la capacité d’innovation du secteur privé pour stimuler la croissance économique du pays.

Plus qu’un simple soutien financier, le secteur privé est appelé à prendre des initiatives concrètes pour créer des opportunités d’emploi, augmenter le revenu par habitant et booster le taux d’investissement global. Avec pour objectif la création de 8 millions d’emplois, le doublement du revenu par habitant en une décennie et l’augmentation du taux d’investissement projeté à 40% d’ici 2030, le secteur privé est un acteur clé de la transformation socio-économique de la Côte d’Ivoire.

A lire aussi : Francophonie : voici comment soumissionner aux projets et réussir.

En outre, le ministre Souleymane Diarrassouba a souligné l’importance des réformes entreprises sous l’impulsion du Président Alassane Ouattara, qui ont propulsé l’économie ivoirienne parmi les plus dynamiques de la région. Car ces succès sont le fruit d’une réflexion stratégique inscrite dans les différents Plans Nationaux de Développement successifs.

Les objectifs du Plan National de Développement en Côte d’Ivoire

Toutefois, pour consolider cette dynamique et atteindre les objectifs ambitieux fixés, le Gouvernement s’engage à renforcer son soutien au secteur privé. En créant un environnement favorable à son développement, en particulier pour les PME, à travers des réformes spécifiques telles que la loi sur la promotion des PME et des start-ups numériques, ainsi que la réforme du Guichet Unique de Développement des Entreprises PME (GUDE PME), les autorités ivoiriennes affichent leur détermination à stimuler l’entrepreneuriat et l’innovation.

En somme, le partenariat étroit entre le secteur privé et le gouvernement est une condition sine qua non pour réaliser la vision de prospérité et de développement inclusif inscrite dans le Plan National de Développement (PND) 2021-2025. Ensemble, ils tracent la voie vers un avenir prometteur pour la Côte d’Ivoire, où l’entrepreneuriat et l’innovation sont les moteurs d’une croissance durable et partagée. A lire aussi : L’Union Européenne durcit les conditions de visas pour les Ethiopiens.

Alfred Zeus

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Aller à TOP