Le Monde

Atelier d'information sur les offres de la Francophonie à Abidjan en avril 2024

Francophonie: Voici comment soumissionner aux projets et réussir

À travers un atelier dynamique, la Commission nationale de la Francophonie invite la jeunesse à saisir les multiples initiatives proposées pour l’année 2024

Dans le bouillonnement d’opportunités offertes par la Francophonie, des jeunes ivoiriens ont pris part à un atelier d’information et de renforcement des compétences. C’était le mardi 30 avril 2024, au siège de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) à Abidjan-Cocody Vallons, où ils ont décidé de saisir les multiples initiatives proposées pour l’année 2024.

Francophonie pour promouvoir les opportunités jeunesse en Côte d'Ivoire

Initiatives de la Francophonie pour l’autonomisation des jeunes ivoiriens

Mme Bernise N’Guessan, la secrétaire générale de la Commission nationale de la Francophonie (CNF), a pris la parole, appelant les jeunes ivoiriens à saisir les offres passionnantes de la Francophonie. En clair, chaque année, l’OIF lance une série de projets, et pour l’année 2024, une palette diversifiée d’opportunités attend les aspirants innovateurs. Ainsi, des initiatives telles que « Innovons aujourd’hui, créons l’avenir » ou encore « La Francophonie avec elles », dédiée spécifiquement aux femmes, sont autant de tremplins vers un avenir prometteur. Par ailleurs, d’autres projets embrassent des thèmes cruciaux tels que la biodiversité et le développement durable, ouvrent leurs portes aux institutions, éditeurs, écrivains et jeunes entrepreneurs ivoiriens.

Soutien financier de la Francophonie pour les projets des jeunes en Côte d’Ivoire

En outre, la CNF, en partenariat avec les autorités locales et les acteurs sociaux-culturels, déploie une énergie collective pour diffuser ces opportunités dans tous les coins du pays. Aussi, cette initiative inclusive vise-t-elle à toucher non seulement les étudiants, mais également les présidents d’organisations de jeunesse, les groupements de femmes et les diverses associations. C’est pourquoi, Mme Bernise N’Guessan insiste sur l’importance de visiter les plateformes en ligne de l’OIF et la page Facebook de la CNF pour obtenir toutes les informations nécessaires pour soumissionner.

A lire aussi : La Chambre d’Agriculture de Côte d’Ivoire renforce ses partenariats au Maroc.

Les candidats des 88 États et gouvernements membres de l’OIF peuvent participer et proposer des projets en phase avec les critères établis. De même, les ONG et les organisations de la société civile doivent légalement se constituer. Mieux, tout le processus de soumission se déroule en ligne afin de simplifier l’accès aux opportunités à tous les candidats. De plus, la Francophonie offre un soutien financier conséquent, avec des subventions pouvant atteindre jusqu’à 100 000 euros, soit environ 67,5 millions de FCFA, permettant ainsi de concrétiser les rêves des jeunes innovateurs.

L’objectif de la formation initiée par la Francophonie en faveur de la jeunesse ivoirienne

En effet, la présence encourageante d’Aurélien Koffi, sous-directeur du partenariat et des projets au ministère de la Culture et de la Francophonie, témoigne de l’importance accordée à cette initiative. Cette journée de formation intensive promet d’armer les jeunes de connaissances essentielles sur les procédures d’inscription et de soumission. Par ailleurs, cette rencontre les sensibilise les jeunes à la veille informationnelle pour ne manquer aucune opportunité future et de les guider dans la rédaction précise et convaincante de leurs projets. Au terme de la formation, une attestation de participation viendra couronner cet engagement vers un avenir prometteur.

Dans un monde en perpétuelle évolution, les jeunes ivoiriens doivent devenir les acteurs dynamiques du changement. Et les opportunités que la Francophonie inities sont autant de portes ouvertes vers cet avenir radieux. A lire aussi : Centrafrique : la Cour pénale spéciale lance un mandat d’arrêt contre François Bozizé.

Jacques Anderson

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Aller à TOP