Le Monde

Koné Mamadou, figure marquante du système judiciaire ivoirien

Koné Mamadou : hommage à un pilier de la Justice Ivoirienne

Voici le récit émouvant d’une nation en deuil qui s’unit pour saluer la vie et l’héritage exceptionnel de Koné Mamadou, figure marquante du système judiciaire ivoirien.

La nation ivoirienne vient d’honorer la mémoire de Koné Mamadou, ancien président du Conseil Supérieur de la Magistrature, décédé le 8 avril à l’âge de 71 ans. C’est l’esplanade de la Primature à Abidjan-Plateau qui a abrité le jeudi 18 avril 2024 la cérémonie d’hommage, en présence du Chef de l’État Alassane Ouattara.

L'hommage à Koné Mamadou, président du Conseil Supérieur de la Magistrature en Côte d'Ivoire

Hommage à Koné Mamadou : un leader discret au service de la justice et de l’humanité

Cet hommage solennel a débuté par une procession. Ensuite, l’on a exposé le cercueil du regretté, suivi d’un discours émouvant, de l’oraison funèbre et d’un défilé militaire en son honneur.

En effet, M. Yves N’goran, conseiller technique du défunt et magistrat hors hiérarchie, a témoigné de l’impact profond de Mamadou Koné sur le système judiciaire ivoirien. Ensuite, il a souligné les qualités de patience, de mérite, de courage et de détermination de cet homme d’exception tout au long de son parcours. Selon lui, Mamadou Koné a incarné les valeurs de justice et de moralité avec une rigueur exemplaire. Le défunt laisse ainsi une empreinte indélébile dans l’histoire juridique du pays.

Retour sur la vie et l’héritage de Koné Mamadou

Par ailleurs, ses proches collaborateurs ont mis en lumière son dévouement altruiste et son humilité. Ainsi, toujours discret sur ses actions philanthropiques, Koné Mamadou a consacré sa vie au bien-être des autres, incarnant ainsi les principes de solidarité et d’empathie.

A lire aussi : Forages solaires à Bondoukou: Gbané Souleymane illumine la ville d’un accès durable à l’eau potable.

Lors de l’oraison funèbre, M. Yua Koffi, président de la Cour de Cassation, a retracé le parcours brillant de Koné Mamadou. Il s’est exprimé sur ses débuts à l’école de Droit jusqu’à ses fonctions éminentes au sein de l’administration ivoirienne. Ensuite, il a souligné l’impact de son leadership exemplaire sur ses pairs, faisant de lui un modèle de réussite et d’intégrité.

Koné Mamadou : un modèle d’intégrité et de dévouement pour la jeunesse ivoirienne

Koné Mamadou a laissé derrière lui un héritage remarquable. Car l’homme a exercé avec distinction ses fonctions de président du Conseil Supérieur de la Magistrature pendant 10 mois. Sa contribution à la consolidation de l’État de droit et à la promotion de la justice restera gravée dans les mémoires.

L’inhumation du regretté est prévue pour le 19 avril 2024 dans l’intimité familiale, après la prière du vendredi. En ce moment de recueillement, la nation ivoirienne rend un dernier hommage à un homme d’État d’une probité exemplaire, dont le souvenir continuera d’inspirer les générations futures. A lire aussi : Trois diplomates français « sont déclarés persona non grata sur le territoire du Burkina Faso, pour activités subversives ».

Jean Michel

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Aller à TOP