Le Monde

Semaine de la presse à Abidjan : Un regard sur l'engagement citoyen et le rôle des médias

Semaine nationale de la presse à Abidjan: Renforcer le dialogue médias-public pour une presse ivoirienne engagée

Sous le thème stimulant de ‘Médias, esprit critique et engagement citoyen’, cet événement promet de renforcer le lien vital entre les médias et le public, tout en explorant des solutions innovantes face à la désinformation.

Abidjan, le 15 avril 2024 – Ce lundi marque l’inauguration de la toute première Semaine nationale de la presse à Abidjan, un événement d’une importance capitale pour le ministère de la Communication, dirigé par Amadou Coulibaly. Dans son discours d’ouverture, le ministre a souligné l’opportunité que représente cet événement pour renforcer le dialogue entre les médias et le public.

Analyse des discours clés lors de l'ouverture de la Semaine nationale de la presse à Abidjan

Semaine nationale de la presse à Abidjan : pourquoi cet événement est-il crucial pour l’avenir de l’information en Côte d’Ivoire ?

Amadou Coulibaly a exprimé sa confiance quant au succès de cette initiative, la qualifiant de catalyseur essentiel pour entretenir un dialogue constructif entre les médias et la société. Il a également mis en lumière le rôle fondamental du journaliste en tant que repère social crucial dans le processus de consolidation démocratique.

A lire aussi : Horoscope de la semaine du 15 au 21 avril 2024.

Dans un monde où les sources d’information se multiplient, où les réseaux sociaux et l’intelligence artificielle prennent de l’ampleur, développer un esprit critique face au flux constant d’informations est devenu primordial, a-t-il souligné. Les médias, selon lui, ont la responsabilité d’encourager l’engagement citoyen en offrant une tribune à tous et en favorisant la participation du public aux débats.

Analyse des discours clés lors de l’ouverture de la Semaine nationale de la presse à Abidjan

Amadou Coulibaly a également insisté sur l’importance pour les journalistes d’exercer leur métier avec professionnalisme, en respectant les normes éthiques et déontologiques. Il a rappelé aux lecteurs leur droit à une information de qualité, c’est-à-dire fiable, vérifiée, équilibrée et approfondie.

Le ministre a également évoqué la volonté du Président de la République de promouvoir une presse ivoirienne professionnelle et compétitive sur la scène internationale, soulignant ainsi son engagement à créer un environnement propice à l’émergence d’une presse nationale de qualité et responsable.

Lutte contre la désinformation : les initiatives de la presse ivoirienne à la loupe

De son côté, le président de l’Autorité nationale de la presse, Samba Koné, a souligné que la Semaine nationale de la presse vise à restaurer le lien entre les médias et les citoyens, avec pour thème principal : « Médias, esprit critique et engagement citoyen : quelles réalités en Côte d’Ivoire ? » L’objectif est d’identifier des solutions pour lutter contre la désinformation.

La semaine nationale de la presse à Abidjan, qui se clôturera le 19 avril, sera ponctuée de panels et de visites d’unités de production d’informations, offrant ainsi une plateforme d’échanges et de réflexions sur l’avenir des médias en Côte d’Ivoire. A lire aussi : Soudan : une conférence internationale à Paris veut coordonner les initiatives et faire pression sur les belligérants.

Alfred Zeus

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Aller à TOP