Le Monde

Sacraboutou Festival 2024 à Bondoukou

Sacraboutou Festival 2024: une célébration majestueuse du patrimoine culturel Dozo à Bondoukou

Cette célébration a rassemblé des milliers de spectateurs pour honorer les traditions ancestrales, renforcer les liens communautaires et promouvoir la diversité culturelle de la région

Le Sacraboutou Festival 2024 s’est déroulé sous les auspices d’une organisation impeccable dirigée par le député suppléant, Souadikou Ouattara. Dans l’après-midi du mercredi 10 avril 2024, jour de la fête du ramadan, les habitants ont été témoins d’une démonstration éblouissante du riche patrimoine culturel des Dozos de Bondoukou.

Ouattara Souadikou au Sacraboutou Festival 2024

Sacraboutou Festival 2024 : L’âme de la culture Dozo brille à Bondoukou

Héritiers fiers et dignes des guerriers légendaires, les Dozos ont défilé dans les rues de la cité, revêtus de tenues traditionnelles et brandissant des armes ancestrales. Ainsi, accompagnés par des tambours de guerre résonnants, leur passage a captivé les spectateurs au son de chants envoûtants.

A lire aussi : Célébration du Ramadan à Bondoukou: prières, solidarité et reconnaissance.

D’abord, le parcours des guerriers a débuté au domicile du dépositaire du Sacraboutou, Ba Guenan, avant de rencontrer les chefs de communautés locaux. L’esplanade d’Imanso, déjà bondée de milliers de spectateurs impatients, a été le théâtre de ce spectacle grandiose. Par ailleurs, la présence distinguée du Grand Imam de Bondoukou, El Hadj Ismaël Timité, et de son adjoint, Oustaze Ahmed Timité, ainsi que de Diabagaté Amadou, directeur de cabinet du ministre gouverneur du Zanzan et de Gbané Souleymane, cadre de Bondoukou a ajouté une dimension sacrée à l’événement.

Transmission des traditions des Dozos à Bondoukou

Sous le thème « Dans l’originalité et dans la continuité », cette édition du Sacraboutou a été marquée par des danses majestueuses et mystiques. C’est pourquoi, le député suppléant, Souadikou Ouattara, a souligné l’importance de perpétuer ce symbole culturel, tout en introduisant des innovations telles que la distinction des dépositaires et des pionniers de cette danse ancestrale.

Ba-Guenan, le dépositaire de la danse du Sacraboutou

Sacraboutou Festival 2024 : la fierté des Dozos illumine Bondoukou

La célébration a également été l’occasion de renforcer les liens communautaires et de promouvoir la fierté culturelle des Dozos. Car les échanges entre les différentes générations ont permis de transmettre et de préserver les traditions ancestrales, assurant ainsi la pérennité de ce riche héritage culturel.

En tant que symbole vivant de l’identité locale, le Sacraboutou Festival offre une plateforme essentielle pour la préservation et la promotion de la diversité culturelle de la région de Bondoukou. Cette année encore, il a démontré sa capacité à rassembler la communauté dans un esprit de célébration et de partage, tout en affirmant la vitalité et la résilience de la culture Dozo. A lire aussi : Le Togo fixe ses législatives au 29 avril 2024.

Jacques Anderson

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Aller à TOP