Le Monde

célébration du Ramadan à Bondoukou : Prières et Solidarité

Célébration du Ramadan à Bondoukou: prières, solidarité et reconnaissance

Cette journée spéciale a réuni la communauté musulmane autour de valeurs partagées. Elle a également mis en lumière le dévouement des dirigeants locaux et des fonctionnaires d’État.

Ce mercredi 10 avril 2024, La célébration du Ramadan à Bondoukou a tenu toutes ses promesses. Plus qu’une simple observance religieuse, la solidarité, la prière et un profond sentiment d’unité ont marqué cette journée. Alors comment cette célébration a renforcé les liens au sein de la communauté, tout en mettant en lumière les actes de générosité et les prières offertes pour le bien-être de tous ?

Prières et Solidarité

Un regard sur la célébration du Ramadan à Bondoukou

D’abord, la journée a débuté par la prière dirigée par le Grand Imam El Hadj Ismaël Timité, un moment où les fidèles musulmans se sont rassemblés pour exprimer leur dévotion collective. La présence de personnalités influentes telles que le préfet Andjou Koua, le député suppléant Ouattara Souadikou, le 5e Vice-président du Conseil régional du Gontougo Hamadou Ouattara et le maire Anzoumana Ouattara a ajouté une dimension de dignité et d’importance à l’événement.

Ensuite, dans son sermon, l’Imam a élevé des prières pour le président de la République, les autorités locales et tous les membres de la communauté. Ainsi, cette démonstration de solidarité et de soutien envers les dirigeants et les fonctionnaires illustre l’esprit de cohésion qui anime la ville de Bondoukou.

Reconnaissance et Appréciation

Par ailleurs, le guide musulman a reconnu les efforts louables de certaines figures clés, notamment le ministre d’État Kobenan Kouassi Adjoumani et le ministre gouverneur Dr Touré Souleymane. De ce fait, le député suppléant Ouattara Souadikou a souligné les actions de solidarité entreprises par le ministre Adjoumani en faveur de la population locale, appelant ainsi à des prières continues pour son bien-être et sa réussite.

A lire aussi : JIF2024 en Côte d’Ivoire: Agir ensemble pour l’égalité et lutter contre la pauvreté.

Les prières et les bénédictions n’étaient pas seulement dirigées vers les dirigeants, mais aussi vers tous les fonctionnaires d’État dévoués qui servent à Bondoukou. La preuve, l’adjoint au Grand Imam, El Hadj Ahmed Timité, a exprimé sa gratitude envers ces individus et a invoqué la protection divine pour les guider dans l’accomplissement de leurs devoirs envers la société.

Une demande pour l’avenir à de la célébration du Ramadan à Bondoukou

Profitant de cette occasion sacrée, une demande d’équipements de sonorisation a été adressée au ministre d’État Kobenan Kouassi Adjoumani. Oustaze Ahmed Timité a souligné ainsi l’importance de l’infrastructure pour les futures célébrations et rassemblements communautaires.

On peut le dire, la célébration du Ramadan à Bondoukou va bien au-delà d’un simple événement religieux ; elle symbolise l’unité, la solidarité et l’engagement envers le bien-être de tous. Car à travers les prières, les bénédictions et les actes de générosité, la communauté musulmane de Bondoukou démontre sa résilience et son esprit de camaraderie, offrant ainsi un exemple inspirant de ce que signifie véritablement célébrer ensemble dans la diversité. A lire aussi : Mali : la junte suspend les activités des partis et associations politiques.

Jean Michel

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Aller à TOP