Le Monde

JIF2024 en Côte d'Ivoire : Combattre la Pauvreté et Promouvoir l'Égalité des Sexes

JIF2024 en Côte d’Ivoire: Agir ensemble pour l’égalité et lutter contre la pauvreté

Sous le thème « Agir ensemble pour l’égalité : éradiquer la pauvreté, renforcer les institutions, investir dans le futur de la femme », cette journée promet d’être un moment fort en engagements

Le 11 avril 2024, le Stade de Songon Dagbê, dans le District Autonome d’Abidjan, sera le théâtre de la 47ème édition de la Journée Internationale des Droits de la Femme (JIF2024) en Côte d’Ivoire. Sous le parrainage de la Première Dame Dominique Ouattara et en présence du Premier Ministre Robert Beugré Mambé, cette journée rassemblera près de 3 000 femmes pour partager des moments marquants et symboliques.

Thème de la JIF2024 en Côte d’Ivoire : Éradication de la pauvreté et renforcement de l’égalité des sexes

L’édition de la JIF2024 en Côte d’Ivoire porte un thème d’une pertinence incontestable : « Agir ensemble pour l’égalité : éradiquer la pauvreté, renforcer les institutions, investir dans le futur de la femme ». Ce choix témoigne de l’engagement résolu du pays à combattre la pauvreté pour réduire les disparités de revenus entre les genres. Par ailleurs, il met en lumière l’importance de lever les obstacles qui entravent l’accès des femmes aux ressources et opportunités. Enfin, il encourage les institutions inclusives et favorise un soutien financier accru à une réelle égalité des chances.

A lire aussi : Horoscope de la semaine du 8 au 14 avril 2024.

C’est pourquoi, au cœur de cette journée, les organisateurs ont mis l’accent sur les investissements en faveur de l’égalité des sexes. En outre, le renforcement des mécanismes nationaux visant à accroître l’influence des femmes dans les processus décisionnels n’est pas en reste. Cette approche globale reflète la volonté de la Côte d’Ivoire de promouvoir une société où hommes et femmes ont des opportunités égales et une voix équitable dans la création et la mise en œuvre des politiques.

Participation de la Côte d’Ivoire à la CSW68

Initialement prévue le 8 mars, la Journée Internationale des Droits de la Femme a été décalée à la demande des Nations Unies. En effat, l’organisation internationale avait convié tous les États membres à commémorer cet événement à leur siège à New York, en marge de la 68ème commission de la condition de la femme (CSW68). De ce fait, la délégation ivoirienne dirigée par la ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, Nassénéba Touré, a activement participé à cette rencontre annuelle. Sa participation illustre ainsi l’engagement continu de la Côte d’Ivoire en faveur de l’autonomisation des femmes et de l’égalité des sexes.

Investissements pour l’égalité des sexes : Leçons de la JIF2024 en Côte d’Ivoire

Il est également à noter que la Côte d’Ivoire a été élue à la vice-présidence du bureau exécutif d’ONU-FEMMES pour un mandat d’un an, une reconnaissance significative de ses efforts constants pour promouvoir les droits des femmes à l’échelle nationale et internationale.

En somme, la célébration de la JIF2024 en Côte d’Ivoire témoigne de l’engagement indéfectible du pays à faire progresser l’égalité des sexes et à lutter contre la pauvreté. De même, c’est un appel à l’action collectif, à la solidarité et à la poursuite d’un avenir où chaque femme a la possibilité de réaliser son plein potentiel, contribuant ainsi au développement durable et à la prospérité pour tous. A lire aussi : Est de la RDC : plus de 160 000 nouveaux déplacés en mars 2024 dans le Nord-Kivu.

Alfred Zeus

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Aller à TOP