Le Monde

ONU-Habitat et autorités ivoiriennes s'engagent pour un développement durable

ONU-Habitat s’engage aux côtés de la Côte d’Ivoire

Dans une dynamique de coopération novatrice, l’ONU-Habitat et la Côte d’Ivoire s’unissent pour transformer les défis urbains en leviers de développement durable.

Dans une rencontre entre le Directeur du bureau régional pour l’Afrique de l’ONU-Habitat, Oumar Sylla, et le Premier Ministre, Ministre des Sports et du Cadre de Vie, Robert Beugré Mambé, l’accent a été mis sur la transformation des défis urbains en opportunités florissantes. Cette réunion, qui s’est tenue le 26 mars 2024 à Abidjan, a marqué le début d’une collaboration visionnaire visant à repenser l’urbanisation rapide qui caractérise la Côte d’Ivoire.

Comment transformer les villes en moteurs de croissance avec l’appui de l’ONU-Habitat ?

Aujourd’hui, on parle de 53% de la population qui vit en ville ; à Abidjan, on parle de 7 millions d’habitants. Cela montre la dynamique démographique dans les villes. Il y a des actions en cours. L’objectif de nos échanges avec le Premier Ministre est de voir comment ONU-Habitat pourra apporter son soutien et son appui technique à la Côte d’Ivoire pour transformer le problème de l’urbanisation rapide en opportunité

Oumar Sylla.

A lire aussi : Le ministre gouverneur du Zanzan offre 20 tonnes de riz aux communautés musulmane et chrétienne.

De ce fait, cette ambition de transformation repose sur plusieurs piliers essentiels. Ce sont notamment une planification urbaine efficace, des politiques de logement adaptées, ainsi qu’une gestion novatrice des déchets pour promouvoir une économie circulaire. En outre, ces initiatives s’articulent autour de la création d’emplois durables et de la réhabilitation des quartiers défavorisés, faisant de l’urbanisation un moteur de croissance inclusive.

L’ONU-Habitat et la Côte d’Ivoire unissent leurs forces

Ainsi, le partenariat entre ONU-Habitat et la Côte d’Ivoire englobe divers domaines stratégiques. En effet, selon Oumar Sylla, « ONU-Habitat a des projets en cours dans le grand-Abidjan concernant la question d’accès à l’emploi des personnes vulnérables (…) et un grand projet sur les villes côtières. De même, il fait face aux défis du changement climatique. Ledit projet démarrera en juin prochain et va couvrir la Côte d’Ivoire et le Ghana, pour un financement de 14 millions de dollars ».

Ce projet d’envergure marque une étape cruciale dans la transition vers des modèles urbains résilients et durables. En misant sur l’innovation et la coopération internationale, la Côte d’Ivoire se positionne comme un leader régional dans la gestion proactive des enjeux urbains. Par aileurs, ce projet transforme ainsi les défis en opportunités pour un avenir plus prometteur et équitable. A lire aussi : Togo : la nouvelle Constitution va faire passer le pays à un régime parlementaire.

Alfred Zeus

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Aller à TOP