Le Monde

Le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani offre des vivres à l'église et à la mosquée

Le Ministre Kobenan Kouassi Adjoumani renforce les liens interreligieux à Bondoukou

Le Ministre d’État Kobenan Kouassi Adjoumani, en tant que Président du Conseil Régional du Gontougo, démontre son engagement en faveur de l’unité et de la solidarité interreligieuse à Bondoukou

Dans un geste empreint de solidarité et de respect interreligieux, le Ministre d’État Kobenan Kouassi Adjoumani, également Président du Conseil Régional du Gontougo, a récemment orchestré la distribution de 6,5 tonnes de vivres, notamment du riz et du sucre, à l’église catholique et à la communauté musulmane de Bondoukou.

Le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani offre des vivres et du numéraire à l’église catholique de Bondoukou

Le 5e Vice-président du Conseil Régional du Gontougo, M. Ouattara Hamadou, a eu l’honneur de procéder à cette remise officielle le jeudi 21 mars 2024 à Bondoukou. C’était en présence de plusieurs dignitaires locaux. Ainsi, accompagné du Conseiller Régional, Ouattara Souadikou, du Directeur de cabinet du Président du Conseil, Kouassi Adjeï Emile, et du Secrétaire général du CESER, Kouadio Koffi Mouroufié, M. Ouattara Hamadou a supervisé la distribution des vivres.

A lire aussi : Le Général Da Pierre Alphonse apporte un soutien précieux à l’Église Catholique de Bondoukou.

D’abord, la curie diocésaine a été le premier arrêt, où le Père Jean Luc Adou, au nom de Monseigneur Bruno Yedoh Essoh, évêque du diocèse, a reçu avec gratitude les vivres ainsi qu’une enveloppe d’un million de francs CFA.

Le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani apporte son soutien à la communauté musulmane de Bondoukou

Quant à la communauté musulmane, c’est le Grand Imam de Bondoukou, El Hadj Timité Ismaël, qui a réceptionné les présents au siège de l’imamat. En retour, le guide musulman a formulé des bénédictions et les prières en faveur du Président de la République, Alassane Ouattara, et du Ministre d’État Kobenan Kouassi Adjoumani.

Cette initiative, qui s’inscrit dans une tradition établie depuis plusieurs années par le Conseil Régional du Gontougo et son Président, a été saluée par les hommes de Dieu. Elle souligne l’importance de la solidarité et du partage, surtout en cette période de pénitence et de réflexion spirituelle. A lire aussi : Présidentielle au Tchad : le Conseil Constitutionnel rejettent dix dossiers de candidature.

Jacques Anderson

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Aller à TOP