Le Monde

Dernier match Max-Alain Gradel Éléphants Côte d'Ivoire

Max-Alain Gradel fait ses adieux à l’équipe nationale ivoirienne

Max-Alain Gradel met fin à sa brillante carrière au service de la sélection nationale ivoirienne de football. Il transmet le flambeau à la nouvelle génération après une carrière exceptionnelle

Max-Alain Gradel, l’emblématique capitaine des Éléphants, a choisi le match amical contre le Bénin, dans le cadre de la fenêtre FIFA de mars 2024, pour faire ses adieux émouvants à l’équipe nationale. Un moment poignant a marqué sa présence sur le terrain, alors qu’il a inscrit le but égalisateur à la 29ème minute, captivant ainsi l’attention de tous.

Le dernier match de Max-Alain Gradel avec les Éléphants de Côte d’Ivoire

Le stade de la Licorne à Amiens, en France, a été le témoin privilégié de cette scène chargée d’émotion. Ainsi, lorsque le quatrième arbitre a signalé son remplacement, ses coéquipiers ainsi que les joueurs du Bénin ont spontanément formé une haie d’honneur. Tous ont salué ainsi le parcours remarquable du capitaine ivoirien.

A lire aussi : Sébastien Danon Djédjé à Bondoukou : « Voici pourquoi Gbagbo est candidat pour 2025 ».

Pour Max-Alain Gradel, ce moment symbolique revêtait une signification particulière. C’est contre cette même équipe du Bénin qu’il avait fait ses débuts en équipe nationale le 27 mars 2011. De ce fait, boucler la boucle contre cette équipe était un choix chargé de symbolisme pour celui qui a été deux fois champion d’Afrique avec les Éléphants en 2015 et 2023.

Des adieux émouvants de Max-Alain Gradel à la Licorne Amiens

Avant de quitter le terrain pour la dernière fois en tant que joueur international, Gradel a transmis le brassard de capitaine à Franck Yannick Kessié. Par ce geste, il symbolise ainsi le passage de relais à la nouvelle génération.

Avec une carrière jalonnée de succès, notamment en atteignant la finale de la Coupe d’Afrique des nations en 2012 et en remportant le trophée en 2015 et 2023, Max-Alain Gradel laisse derrière lui un héritage indélébile. Par conséquent, ses 108 sélections en équipe nationale et ses 18 buts resteront gravés dans l’histoire du football ivoirien. A lire aussi : Attentat en Russie : une vidéo renforce la piste de l’organisation Etat Islamique.

Jean Michel

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Aller à TOP