Le Monde

Les Jeunes leaders du Gontougo appelle à la responsabilité politique suite aux agissements de Bredoumy Soumaïla

Les jeunes leaders du Gontougo dénoncent les agissements de Bredoumy Soumaïla

Dans une déclaration poignante, les jeunes leaders de la région du Gontougo, incarnés par Edouard Kossonou, expriment leur indignation face aux comportements irresponsables et déconcertants de Bredoumy Soumaïla, porte-parole du PDCI-RDA

Abidjan, le 5 mars 2024 – Le mardi, les jeunes leaders de la région du Gontougo, représentés par Edouard Kossonou, ont exprimé leur indignation face aux ‘’agissements irresponsables de Bredoumy Soumaïla, porte-parole du PDCI-RDA’’.

Levée d'immunité demandée à l'encontre de Bredoumy Samaila

Déclaration percutante des jeunes leaders du Gontougo

Les faits remontent au mercredi 28 février 2024, lors d’une sortie acariâtre au siège du PDCI-RDA à Cocody. M. Bredoumy Soumaïla s’est déchaîné, dans sa coutume, sur le Ministre d’État, Ministre de l’Agriculture, du Développement Rural et des Productions Vivrières, Kobenan Kouassi Adjoumani.

Suite à cette sortie offensive, le Ministre d’État a tenté un appel fraternel pour comprendre les motivations de l’acharnement de Bredoumy, son propre grand-frère. Malheureusement, ce dernier, dans une entourloupe digne de sicaires, a enregistré et diffusé l’intégralité de leurs échanges téléphoniques sur les réseaux sociaux.

Edouard Kossonou

Edouard Kossonou réclame des mesures immédiates

« Ce comportement d’un autre âge révèle la dégénérescence de certains acteurs de l’opposition politique en Côte d’Ivoire. Enregistrer une conversation privée avec un Ministre d’État et la diffuser de manière déconcertante sur les réseaux sociaux, en tant que député de la nation, jette l’opprobre sur l’Assemblée Nationale et déshonore la fonction de député ».

A lire aussi : Horoscope de la semaine du 4 au 10 mars 2024.

C’est pourquoi, les jeunes du Gontougo dénoncent avec vigueur l’outrage infligé au Ministre d’État, M. Kobenan Kouassi Adjoumani, et à l’Assemblée Nationale. Par conséquent, ils appellent à une levée de l’immunité de Bredoumy pour qu’il réponde de ses dérapages devant les juridictions compétentes.

La position ferme des jeunes du Gontougo face aux dérives politiques et à la défense de l’intégrité d’Adjoumani

En tant que porte-parole d’un parti d’opposition, critiquer le gouvernement est compréhensible. Cependant, cela ne justifie en aucun cas des attaques belliqueuses sur les réseaux sociaux dans le but morbide d’éliminer un adversaire politique redoutable tel que le Ministre d’État, M. Kobenan Kouassi Adjoumani, une figure iconique du Gontougo.

Edouard Kossonou

Par ailleurs, les jeunes du Gontougo et du District du Zanzan réaffirment leur attachement indéfectible au Ministre d’État Kobenan Kouassi Adjoumani et mettent en garde les opposants contre toute tentative de fragilisation de l’image de leur icône. A lire aussi : Sénégal : les députés débattent du projet de loi d’amnistie.

Affaire BREDOUMY Soumaïla

Jacques Anderson

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Aller à TOP