Le Monde

JAAS 2024 : Mariatou Koné exprime la gratitude du gouvernement envers ses partenaires éducatifs

JAAS 2024 : Vers 100% de couverture des cantines scolaires d’ici 2030 (Mariatou Koné)

Abidjan s’engage pour une révolution alimentaire dans ses écoles primaires d’ici 2030. A l’occasion de la JAAS 2024, la ministre de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation, Mariatou Koné, a dévoilé les ambitions du gouvernement ivoirien.

Abidjan, le 1er mars 2024 – La ministre de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation, Mariatou Koné, a annoncé aujourd’hui lors de la 9ème édition de la Journée africaine de l’Alimentation scolaire (JAAS) 2024 que le gouvernement ivoirien vise à transformer le paysage alimentaire des écoles primaires d’ici 2030.

JAAS 2024 : la Côte d’Ivoire vise à étendre les repas scolaires pour lutter contre l’échec éducatif

Pour l’année scolaire 2023-2024, le gouvernement s’était fixé pour objectif de couvrir 36% des écoles publiques avec 5 602 cantines. Cependant, la ministre Koné a déclaré que l’ambition actuelle est d’atteindre une couverture totale de 100% des écoles primaires publiques d’ici 2030.

A lire aussi : La Cour de cassation s’engage vers une justice civile crédible en Côte d’Ivoire.

Le thème de la JAAS 2024, défini par l’Union africaine (UA), met l’accent sur l’investissement dans l’alimentation scolaire locale pour transformer les systèmes éducatifs, contribuant ainsi à un avenir inclusif et prospère pour le continent africain.

31 pôles de production pour soutenir l’alimentation des cantines scolaires

La ministre a souligné l’importance cruciale d’offrir un repas chaud et équilibré à tous les enfants scolarisés, considérant cela comme un élément déterminant dans la lutte contre l’échec scolaire. Actuellement, avec seulement 26 jours d’accès aux repas scolaires, le gouvernement aspire à étendre cette opportunité à 80 jours pour 60% des effectifs d’ici 2030.

Un autre objectif phare de cette initiative est la création de 31 pôles de production composés de groupements de petits producteurs, principalement féminins, d’ici 2030. Cette mesure vise à renforcer la participation des communautés locales dans la production alimentaire destinée aux cantines scolaires.

A lire aussi : Présidentielles au Sénégal : le ministre de l’Intérieur a fait le point sur les options possibles.

La ministre Koné a exprimé sa gratitude envers les partenaires techniques et financiers ainsi que tous les acteurs du système éducatif pour leur soutien continu. Elle a également annoncé la tenue de la deuxième édition de la quinzaine de mobilisation communautaire autour des cantines scolaires du 1er au 15 mars 2024, dans les directions régionales de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation. Cette initiative vise à favoriser durablement l’approvisionnement des cantines en vivres et en non-vivres.

Jacques Anderson

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Aller à TOP