Le Monde

Soutien massif après les tragiques incendies à Doropo

Incendies à Doropo : La ministre Nialé Kaba et des cadres du Bounkani au chevet des victimes

Doropo, ville meurtrie par deux récents incendies, trouve réconfort et espoir dans une mobilisation sans précédent des cadres de la région du Bounkani. Sous l’impulsion de Mme Nialé Kaba, une cérémonie empreinte de compassion a réuni la communauté locale

Le dimanche 11 février 2024, une vague de solidarité a déferlé dans la région du Bounkani, sous l’égide de la ministre de l’Économie, du Plan et du Développement, Mme Nialé Kaba, suite aux récents incendies à Doropo. Les cadres de la région du Bounkani se sont mobilisés pour apporter leur soutien aux victimes.

Tragiques incendies à Doropo

Soutien remarquable des élus et des cadres du Bounkani suite aux récents incendies à Doropo

Doropo, déjà durement éprouvée, a été le théâtre de deux incendies en moins d’un mois. En effet, le premier, le lundi 18 janvier 2024, a ravagé le domicile de Traoré Famagan. Quelques jours plus tard, le jeudi 01 février 2024, un second incendie a dévasté le marché de petits ruminants.

A lire aussi : Le ministre Adjoumani initie une lecture coranique pour soutenir les Éléphants à la finale de la CAN 2024.

Dans un geste empreint de compassion, le directeur régional de l’Économie, du Plan et du développement du Gontougo, Sylla Boubacar, représentant la ministre Nialé Kaba, a également exprimé la nécessité d’être à l’écoute de la population et de la soutenir en de telles circonstances. «C’est une cérémonie de compassion. En pareille situation, il s’agit d’être à l’écoute de la population et de la soutenir », a-t-il déclaré.

Comment la communauté de Doropo se relève après les incendies ?

Sous l’égide de la ministre, cette action des cadres s’inscrit dans une démarche citoyenne et religieuse, visant à apporter un réconfort aux personnes frappées par le malheur. De même, Ouattara Aboubacar, un opérateur économique et fils de Doropo, a salué l’implication effective de Mme Nialé Kaba, témoignant ainsi de la cohésion entre les habitants de la région du Bounkani.

En présence des autorités locales, des dons ont été remis le 11 février 2024 à une dizaine de commerçants de petits ruminants et à Traoré Famagan, directement touchés par les incendies. Ainsi, les commerçants ont reçu une aide financière de 1 000 000 francs CFA, proportionnelle aux dégâts matériels subis, tandis que Traoré Famagan a bénéficié de 500 000 francs CFA pour la reconstruction de son domicile.

En retour, le Président des commerçants de petits ruminants, Sékou Bamba, a exprimé sa gratitude et la reconnaissance envers les donateurs, soulignant l’importance de cette aide pour la relance de leurs activités.

La ministre Nialé Kaba et des cadres du Bounkani main dans la main après les incendies à Doropo

Cette initiative sociale des cadres de la région du Bounkani vise à contribuer financièrement à la réparation des dommages subis par la population sinistrée. C’est pourquoi, la ministre de l’Économie, du Plan et du Développement, Mme Nialé Kaba, le directeur des affaires financières au ministère du Commerce, Abdoulaye Lamine Dembélé, ainsi que l’opérateur économique Ouattara Aboubacar, tous natifs de Doropo, sont engagés dans cet élan de solidarité.

A lire aussi : Finale CAN 2024 Nigéria-Côte d’Ivoire : La chronique de Joseph-Antoine Bell.

Le Préfet par intérim du département de Doropo, Kouadio Koffi, a salué cet élan de solidarité et de cohésion des cadres de la région aux côtés de la population sinistrée. Ensuite, il a également appelé à la prudence dans l’utilisation de produits inflammables en cette période d’harmattan. Au final, une communion d’efforts pour surmonter les épreuves et reconstruire l’avenir de Doropo.

Jacques Anderson

Comments

Be the first to comment on this article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Go to TOP