Le Monde

18 Étudiants de l'Institut Madjiliss Azharyat Badridine Honorent le Saint Coran

Institut Madjiliss Azharyat Badridine : 18 étudiants honorent le Saint Coran

Sous l’égide du ministre d’État Kobenan Kouassi Adjoumani, représenté par le vice-président du Conseil Régional, Ouattara Hamadou, 18 brillants étudiants de l’Institut Madjiliss Azharyat Badridine à Bondoukou ont été honorés lors d’une cérémonie émouvante

L’Institut Madjiliss Azharyat Badridine a honoré 18 de ses étudiants coraniques sur un total de 40, le mercredi 7 février 2024, au cours d’une cérémonie de clôture de Tafsir du Saint Coran empreinte d’émotions. Dans la chaleur bienveillante du Foyer du quartier Welasso à Bondoukou, cette journée significative a également été marquée par la présence distinguée de leaders religieux.

Remise de diplômes aux étudiants de l’Institut Madjiliss Azharyat Badridine

Le décor, magnifié par la présence distinguée du vice-président du Conseil Régional, Ouattara Hamadou, représentant le ministre d’État Kobenan Kouassi Adjoumani, parrain de l’événement, ainsi que du ministre gouverneur du Zanzan, Dr Touré Souleymane, évoquait la grandeur de l’occasion.

A lire aussi : CAN 2024 en Côte d’Ivoire : Le Ministre Gouverneur du Zanzan innove en soutenant 31 Villages CAN Akwaba.

Sous l’œil bienveillant du Grand Imam de Bondoukou, El Hadj Ismaël Timité, et de son adjoint, El Hadj Ahmed Timité, la communauté musulmane est sortie en grand nombre pour prendre part à la cérémonie. Cheick Adji Al Sehifoulahi Ouattara, vice-président du CSMCI Bondoukou a également tiré son épingle du jeu.

18 jeunes érudits du Coran ont été applaudis pour leur accomplissement exceptionnel

L’instant solennel a débuté avec la remise officielle des diplômes de fin de formation à ces jeunes érudits du Coran. Le ministre d’État Adjoumani, représenté par M. Ouattara Hamadou, a exprimé ses salutations aux guides religieux de Bondoukou pour leurs efforts inlassables en faveur de la paix et de la cohésion sociale.

Prions abondamment pour le président de la République, Alassane Ouattara, et pour le ministre d’État Adjoumani

M. Ouattara Hamadou

Sous la tutelle des guides spirituels de la région, la cérémonie a transcendé la simple remise de diplômes. Elle a également été l’occasion de récompenser les 18 étudiants les plus méritants, soulignant ainsi leur engagement et leur dévouement exceptionnels.

Cérémonie de clôture de la formation coranique à Bondoukou

Au-delà de l’aspect académique, cet événement revêt une dimension sociale et spirituelle significative. Il s’est également révélé être une opportunité de sensibiliser la communauté musulmane sur les valeurs fondamentales de l’Islam et les défis du développement.

La diversité était également présente à travers la participation d’un représentant du COSIM et d’Imams venus d’Abengourou, Agnibilékro, Tanda, Yorobodi, Bouna, et même du Ghana. Une convergence d’esprits et de cœurs pour célébrer la fin d’un chapitre et le commencement de nouveaux horizons pour ces étudiants dévoués. Ainsi s’achève la lecture et l’interprétation du Saint Coran, laissant place à une nouvelle phase de leur parcours spirituel et académique. A lire aussi : Le Mali argumente juridiquement pour quitter la CEDEAO « sans délai ».

Jacques Anderson

Comments

Be the first to comment on this article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Go to TOP