Le Monde

CAN 2024 en Côte d’Ivoire : Dr Touré Souleymane Redéfinissent l'Expérience Footballistique

CAN 2024 en Côte d’Ivoire : Le Ministre Gouverneur du Zanzan innove en soutenant 31 Villages CAN Akwaba

Le Zanzan célèbre la magie de la CAN 2024 : une approche distinctive du ministre gouverneur Dr Touré Souleymane pour dynamiser l’enthousiasme dans les coins reculés

Au cœur de l’effervescence de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2024 en Côte d’Ivoire, le ministre gouverneur du Zanzan, le Dr Touré Souleymane, a illuminé Bondoukou de sa présence, en tenant, le mercredi 7 février 2024, une conférence de presse au siège du District Autonome du Zanzan.

CAN en Côte d’Ivoire : Le Zanzan, sans matches, crée son propre élan festif

D’emblée, le Dr Touré Souleymane a partagé l’enthousiasme de l’événement sportif majeur qui secoue actuellement le pays. Il a souligné que le Premier ministre, Robert Beugré Mambé, a spécifiquement chargé les ministres gouverneurs des Districts Autonomes de la Côte d’Ivoire de dynamiser la CAN au sein de leurs régions respectives, afin de susciter l’engouement même dans les coins les plus reculés du pays.

A lire aussi : Lecture coranique à Bondoukou : Soutien spirituel du Grand Imam pour la victoire des Éléphants de Côte d’Ivoire.

Dans cette dynamique, chaque District Autonome se voit confier la mission d’insuffler la magie de la CAN à sa manière distinctive. Pour le District Autonome du Zanzan, qui n’accueille pas directement de matchs, le défi consiste à créer une ambiance vibrante malgré tout. Le ministre gouverneur a expliqué cette singularité en précisant que d’autres districts autonomes du pays sont le théâtre des rencontres de la CAN, tandis que certains ne le sont pas, à l’instar du Zanzan.

Comment le District Autonome du Zanzan se distingue dans la ferveur footballistique

Pour éviter toute compétition déloyale, le Dr Touré Souleymane a annoncé la décision de ne pas ériger de Villages CAN Akwaba à Bondoukou. Cependant, la créativité s’est exprimée ailleurs, avec l’initiative de structures privées qui ont établi ces villages festifs dans plusieurs localités du pays, dont la ville de Bondoukou.

Le ministre a dévoilé une approche alternative, consistant à susciter des Villages CAN Akwaba dans des régions enclavées du District Autonome du Zanzan. Un total de 31 villages a ainsi bénéficié du soutien gouvernemental, avec 10 dans la région du Bounkani et 21 dans la région du Gontougo. Ces villages ont reçu des équipements tels que des rétroprojecteurs, des panneaux de diffusion, un abonnement Canal+, et des fonds allant de 200 000 à 400 000 francs CFA.

A lire aussi : Sénégal : la société civile se mobilise face au report de la présidentielle.

Soulignant l’importance spirituelle de l’événement, le ministre a également orchestré des prières en collaboration avec les hommes de foi, dans l’espoir de faire de la CAN 2024 en Côte d’Ivoire la meilleure de toute l’histoire de la compétition. Ainsi, le District Autonome du Zanzan se prépare à célébrer la victoire des Éléphants à la demi-finale de CAN et à faire vibrer chaque coin de sa région, même sans accueillir directement les feux des projecteurs de la CAN 2024 en Côte d’Ivoire.

Alfred Zeus

Comments

Be the first to comment on this article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Go to TOP