Le Monde

Disparition du directeur d'école à Zebizekou

Zebizekou : Le directeur d’une l’école primaire publique retrouvé mort dans un puits

Le village de Zebizekou est plongé dans le deuil et l’incompréhension après la découverte choquante du corps du directeur de l’école primaire publique. La communauté éducative d’Ouragahio et de la région du Goh est en quête de réponses

Le village de Zebizekou, situé dans la sous-préfecture d’Ouragahio, est plongé dans le deuil et l’incompréhension après la découverte du corps sans vie du directeur de l’école primaire publique. En effet, l’enseignant, porté disparu depuis le dimanche 4 février 2024, a été retrouvé dans un puits, un macabre dénouement qui soulève de nombreuses interrogations.

Décès mystérieux du directeur d’école à Zebizekou : ce que l’on sait sur l’enquête en cours

Tout de suite, les pompiers de la ville de Gagnoa se sont rendus sur place pour procéder à l’enlèvement du corps du directeur du puits. C’était en présence du sous-préfet d’Ouragahio ce lundi 5 février 2024. De ce fait, la communauté éducative de la ville d’Ouragahio et de toute la région du Goh est inconsolable. Une profonde tristesse face à cette perte inattendue se lisait sur tous les visages.

A lire aussi : Horoscope de la semaine du 5 au 11 février 2024.

Pour l’heure, les circonstances entourant la présence du directeur dans le puits demeurent floues, suscitant des spéculations sur la nature tragique de cet événement. Suicide ou acte criminel ? Conséquence, les habitants de Zebizekou et des environs sont perplexes et en quête de réponses. De leur côté, les autorités locales soulignent que seule une enquête approfondie pourra éclairer les circonstances entourant ce drame.

La communauté éducative d’Ouragahio sous le choc

En ces moments sombres, la communauté éducative et les résidents de Zebizekou cherchent des explications. En réalité, les uns et les autres se demandent les raisons qui ont conduit le directeur d’école à un tel destin. C’est pourquoi, les autorités locales promettent une investigation minutieuse afin de faire la lumière sur cet événement tragique. De même, elles veulent des réponses aux nombreuses questions qui persistent. Pendant ce temps, la région du Goh est aujourd’hui unie dans le deuil, attendant des explications sur cette tragédie qui a frappé le cœur de son éducation. A lire aussi : RDC : Deux personnalités de la société civile toujours détenues.

Alfred Zeus

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Aller à TOP