Le Monde

Tragédie à Salamkro : Enquête sur l'accident mortel dans un puits de 20 mètres

Tragédie à Salamkro : Trois vies perdues dans un puits de 20 mètres de profondeur

Les autorités locales mènent actuellement une enquête approfondie pour comprendre les circonstances exactes de la tragédie à Salamkro. L’annonce bouleversante a été faite par l’Office National de la Protection Civile.

Salamkro, le vendredi 26 janvier 2024 – Une tragédie a frappé le paisible campement de Salamkro, situé à 24 kilomètres de Duékoué, dans les environs du village de Tahably Glodé. Mercredi dernier, trois hommes, le propriétaire du campement âgé de 51 ans et ses deux ouvriers de 29 et 32 ans, ont perdu la vie au fond d’un puits de 20 mètres de profondeur.

Tragédie à Salamkro : Propriétaire et ouvriers piégés dans un puits de 20 mètres

C’est l’Office National de la Protection Civile qui en a fait l’annonce, dans un post publié jeudi 25 janvier 2024. Selon les témoignages émanant des pompiers civils du Guémon, l’incident s’est déroulé alors que l’un des ouvriers, âgé de 29 ans, tentait d’installer une motopompe pour retirer de l’eau du puits. Malheureusement, il a chuté dans le puits. Son collègue de 32 ans, désireux de le secourir, est descendu à son tour. Mais très vite, il s’est rapidement retrouvé en difficulté. Témoin de la scène, leur patron, âgé de 51 ans et propriétaire du campement, a décidé de venir en aide à ses deux ouvriers, mais il s’est également retrouvé coincé au fond du puits.

A lire aussi : Hervé Renard : Les coulisses du refus de la FFF de le prêter à la Côte d’Ivoire.

Salamkro sous le choc : Décès de trois ouvriers dans un puits, les leçons à tirer

Le post précise que les pompiers du Guémon se sont rendus immédiatement sur les lieux. Malheureusement, à leur arrivée, ils n’ont pu que constater le décès des trois hommes. Cet incident tragique laisse la communauté de Salamkro en deuil, mettant en lumière les risques auxquels peuvent être confrontés ceux qui exercent des métiers nécessitant des travaux en profondeur.

Les autorités locales et les équipes de secours continuent d’enquêter sur les circonstances exactes de l’incident pour mieux comprendre les raisons de cette tragédie à Salamkro. La sécurité au sein des campements et les protocoles de travail en profondeur seront certainement revus dans le but d’éviter de tels drames à l’avenir. A lire aussi : Une mission de la CEDEAO au Niger échoue avant même de commencer.

Jacques Anderson

Comments

Be the first to comment on this article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Go to TOP