Le Monde

Hervé Renard, fidèle aux Bleues malgré l'appel ivoirien

Hervé Renard : Les coulisses du refus de la FFF de le prêter à la Côte d’Ivoire

Hervé Renard, le sélectionneur des Bleues, demeure fidèle à son engagement avec la France. Les négociations entre les fédérations française et ivoirienne de football ont échoué

Les fédérations française et ivoirienne de football ont rapidement mis fin au feuilleton. Elles laissent Hervé Renard, le sélectionneur des Bleues, sur le banc français pour la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2024. La Côte d’Ivoire n’a trouvé aucun accord malgré ses efforts pour attirer le technicien expérimenté.

Les raisons derrière le choix d’Hervé Renard

Les dirigeants de la fédération Ivoirienne de Football, représentée par Idriss Diallo, avaient envisagé une pige exceptionnelle pour Hervé Renard, vainqueur de la CAN en 2015 avec la Côte d’Ivoire. Cependant, la Fédération Française de Football (FFF), représentée par son président Philippe Diallo, n’a pas donné son accord pour libérer le sélectionneur de 55 ans.

A lire aussi : La Fédération Ivoirienne de Football sollicite Hervé Renard pour un redressement éclair des Éléphants.

Malgré la volonté de l’entraîneur français de venir en aide aux Éléphants de Côte d’Ivoire pour les huitièmes de finale de la CAN 2024 contre le Sénégal, toutes les parties n’ont pas conclu. Les informations suggèrent que le sélectionneur de l’équipe de France féminine était intéressé mais n’a pu obtenir le feu vert.

La FFF met fin aux négociations

Actuellement sous contrat avec les Bleues jusqu’en août 2024, Renard a respecté les termes de son engagement malgré l’opportunité alléchante offerte par la Côte d’Ivoire. La FFF a eu le dernier mot, mettant fin à tout espoir pour la Côte d’Ivoire de bénéficier de l’expérience de Renard lors du huitième de finale contre le Sénégal.

Ainsi, lundi soir, la Côte d’Ivoire jouera contre le Sénégal sans la présence d’Hervé Renard. Il demeure fidèle à son poste de sélectionneur des Bleues jusqu’à la fin de son contrat, qui se déroulera après les Jeux Olympiques. La déception du premier tour de la Côte d’Ivoire, confiée temporairement à Emerse Faé, laissera place à une nouvelle stratégie sans l’influence de l’entraîneur français chevronné. A lire aussi : Hervé Renard ne fera pas une pige avec la Côte d’Ivoire.

Jean Michel

Comments

Be the first to comment on this article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Go to TOP