Le Monde

Un nouveau chapitre législatif s'ouvre en Côte d'Ivoire : Adama Bictogo inaugure la première session parlementaire de 2024

Adama Bictogo inaugure la 1ère session parlementaire de 2024

Adama Bictogo a abordé des enjeux économiques, sociaux et culturels majeurs, tout en soulignant les initiatives clés du gouvernement et les projets de loi qui façonneront l’avenir de la Côte d’Ivoire

Le lundi 22 janvier 2024, le président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Adama Bictogo, a inauguré la première session parlementaire ordinaire de l’année. Cette cérémonie, marquée par la solennité et la présence distinguée de diverses autorités de l’État, a ouvert le chapitre législatif de l’année en cours.

1ère Session Parlementaire de 2024 de Côte d'Ivoire

Les personnalités de marque présentes à la 1ère session parlementaire de 2024

Conformément à l’article 94 alinéa 2 de la Constitution, modifiée le 25 juillet 2023, cette session a débuté selon la tradition, le troisième lundi ouvrable du mois de janvier. Parmi les personnalités de marque présentes figuraient M. Gilbert Kafana Koné, Haut-Représentant du président de la République, des présidents des institutions, des membres du Gouvernement, des Ambassadeurs, et des Chefs de missions diplomatiques, ainsi que plusieurs chefs traditionnels. Un invité spécial, M. Dansa Kourouma, président du Conseil national de transition de la République de Guinée, a été chaleureusement acclamé lors de cette séance d’ouverture.

Des détails sur la baisse de l’inflation annoncée par Adama Bictogo pour l’année 2024

Le président Bictogo a abordé divers sujets cruciaux dans son discours, mettant en avant les efforts du Gouvernement ivoirien pour subventionner les prix des denrées de base face à l’inflation. Il a annoncé une prévision de baisse de l’inflation de 2.7% en 2024, tout en soulignant le maintien du taux de croissance économique à 7%, grâce à l’entrée en production du gisement gazier et pétrolier « Baleine, » découvert en 2021-2022, en lien avec le Plan National de Développement (PND) 2021-2025.

A lire aussi : Découvrez l’horoscope de la semaine du 22 au 28 janvier 2024.

Faisant écho à l’enthousiasme suscité par la 34ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football, qui a débuté le 13 janvier 2024, le président a appelé à la mobilisation de la représentation nationale autour de cet événement sportif d’ampleur.

La Côte d’Ivoire accueillera la 18ème Conférence de l’Union des Parlements Islamiques en mars 2024 : Que faut-il savoir ?

Saluant les efforts du Gouvernement pour l’insertion professionnelle des jeunes et la lutte contre l’orpaillage clandestin, le président Bictogo a également annoncé que la Côte d’Ivoire accueillera la 18ème Conférence de l’Union des Parlements membres de l’Organisation de la Coopération Islamique (UPCI) en mars 2024. À la suite de cette conférence, l’Assemblée nationale ivoirienne assumera la présidence de cette union interparlementaire pendant un an, conformément au principe de rotation.

Les projets de loi clés déposés lors de la première session parlementaire 2024

Cette première session parlementaire de 2024 a débuté avec quinze projets de loi abordant des problématiques sociétales majeures. Parmi eux, le projet de loi modifiant le code de l’urbanisme et du domaine foncier urbain, le projet de loi sur la politique nationale d’endettement et de gestion de la dette, ainsi que le projet de loi autorisant le président à ratifier le protocole facultatif se rapportant à la convention relative aux droits des personnes handicapées adoptée en 2006 à New York.

Adama Bictogo réaffirme son engagement à faire de l’Assemblée nationale un espace de travail convivial

D’autres textes à venir comprennent des projets de loi sur la protection de la faune et de la flore, la protection de l’éléphant en Côte d’Ivoire, et un nouveau cadre légal spécifique à l’extradition. De plus, deux projets de loi instituant des codes de déontologie et de pratique pour les professions d’infirmier, de sage-femme et de maïeuticien sont également à l’ordre du jour.

Le président de la Chambre basse, M. Adama Bictogo, a conclu en réaffirmant son engagement à faire de l’Assemblée nationale un espace de travail convivial, moderne et un lieu de dialogue constant, incarnant ainsi la notion de « famille parlementaire. » A lire aussi : San Pedro vibre pour la Coupe d’Afrique des nations.

Jean Michel

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Aller à TOP