Le Monde

Le 'vivre-ensemble' lors de la 6e édition de la Fête de la Cohésion Sociale à Doropo

La 6e édition de la fête de la cohésion sociale à Doropo célébrée avec ferveur

La ville animée de Doropo a récemment accueilli la 6e édition de la Fête de la Cohésion Sociale, orchestrée par l’ancien maire Charles Kambiré.

Doropo, le 11 janvier 2024 – La vibrante ville de Doropo a récemment été le théâtre de la 6e édition de la fête de la cohésion sociale, une initiative louable de l’ancien maire, Charles Kambiré. Les festivités se sont déroulées du mercredi 10 janvier au jeudi 11 janvier 2024, attirant l’attention et la participation de l’ensemble de la communauté locale.

Fête de la Cohésion Sociale sur le développement de Doropo

6e édition de la Fête de la Cohésion Sociale à Doropo : un regard sur les moments clés

Le mercredi 10 janvier a été marqué par une conférence magistrale du Dr. Kouamé Kouadio Williams Jacob. Celui-ci a captivé l’auditoire en exposant le thème central de la journée : « Importance de la cohésion sociale sur le développement harmonieux du département de Doropo ». Une réflexion profonde sur les fondements nécessaires à l’épanouissement collectif.

La journée suivante, le jeudi 11 janvier, a vu la tenue de la cérémonie officielle sur l’esplanade de la Mairie de Doropo. De même, les autorités administratives et politiques, aux côtés de représentants des diverses communautés résidant à Doropo, ont participé à cet événement significatif.

La contribution de Niguê Gbliman à la paix et à la cohésion sociale dans la région du Bounkani, saluée par Charles Kambiré

Charles Kambiré, l’initiateur émérite de cette journée dédiée à la cohésion sociale, a exprimé sa reconnaissance envers Niguê Gbliman, le roi de Bouna, saluant son rôle essentiel dans la promotion de la paix et de la cohésion sociale dans la région du Bounkani. De plus, il a également loué la contribution collective à la préservation de la paix dans la région. A lire aussi : Alassane Ouattara salue l’engagement sécuritaire avant la CAN 2023.

Abdoulaye Lamine Dembélé encourage le ‘vivre-ensemble’ lors de la 6e édition de la Fête de la Cohésion Sociale à Doropo

Abdoulaye Lamine Dembélé, cadre de Doropo a pris la parole pour exprimer sa gratitude envers M. Charles Kambiré, initiateur de ces deux journées dédiées à la cohésion sociale. Par conséquent, encourageant vivement les jeunes de Doropo, il a souligné l’importance du « vivre-ensemble », un principe cher au président de la République, Alassane Ouattara. C’est pourquoi, il a exhorté à l’unité et à la paix entre les différentes communautés, saluant la participation active de toutes les communautés, y compris Koulango, Lobi, Malinké, Mossi, et Peuhl.

Sylla Boubakar, représentant la ministre de l’économie, félicite l’initiative

Sylla Boubakar, représentant la ministre de l’économie, du plan et du développement, a souligné l’importance de cette initiative. Ainsi, Mme le ministre Nialé Kaba se réjouit de la tenue de cette activité de cohésion sociale, considérant l’engagement public en faveur de la consolidation de la cohésion sociale à Doropo comme un pas significatif. De surcroît, il a rappelé que la recherche de la paix reste un défi collectif pour l’ensemble de la population de la région du Bounkani. A lire aussi : Le Burundi ferme ses frontières terrestres avec le Rwanda voisin.

Jean Michel

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Aller à TOP