Le Monde

Inauguration de l’'AFCOTT CASHEW à Yamoussoukro par le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani

Inauguration de l’usine AFCOTT CASHEW : Un pas majeur vers la valorisation de l’Anacarde

L’inauguration de l’usine AFCOTT CASHEW à Yamoussoukro marque un tournant décisif dans le secteur de l’Agro-industrie en Côte d’Ivoire. Sous l’impulsion du ministre d’État Kobenan Kouassi Adjoumani, cette nouvelle unité de transformation de la noix de cajou s’inscrit dans la volonté présidentielle de dynamiser la filière

Le ministre d’État, ministre de l’Agriculture, du Développement rural et des Productions vivrières, Kobenan Kouassi Adjoumani, a procédé, ce lundi 8 janvier 2024 à Yamoussoukro, à l’inauguration de l’usine AFCOTT CASHEW, spécialisée dans la transformation de la noix de cajou. Cette inauguration s’inscrit dans la dynamique du développement de l’Agro-industrie, visant à atteindre rapidement une transformation de 50 % de nos produits agricoles, conformément à la vision du Président Alassane Ouattara.

AFCOTT CASHEW : Nouvelle usine et emploi local

La place de l’anacarde dans les exportations agricoles ivoiriennes

En une décennie, la production annuelle de noix brutes de cajou a plus que doublé, passant de 400 000 tonnes en 2011 à 1 028 172 tonnes en 2022. Aujourd’hui, l’anacarde se positionne comme le deuxième produit d’exportation agricole en Côte d’Ivoire, contribuant à hauteur de 8 à 9% du PIB, juste derrière le cacao. Toutefois, près de 80% de la production est exportée, représentant une importante perte économique.

Inauguration de l’usine AFCOTT CASHEW : enjeux et perspectives

Face à ce constat, le ministre souligne la nécessité de développer un écosystème solide de transformation locale, bénéfique à l’ensemble des acteurs, en particulier les producteurs de noix de cajou. Actuellement, la filière cajou compte plus d’une trentaine d’unités de transformation, avec une capacité totale d’environ 350 000 tonnes de noix brute de cajou. La Côte d’Ivoire est ainsi devenue le premier pays producteur mondial, le premier exportateur mondial, le troisième transformateur mondial et le premier transformateur africain. A lire aussi : Village CAN ‘Akwaba’ Bondoukou : Didier Yeboua impulse la mobilisation.

L’impact économique et social de l’usine AFCOTT CASHEW

Malgré ces succès, l’objectif de transformer jusqu’à 50% de la production d’ici 2030 demeure un défi. C’est dans ce contexte que le ministre exprime son soutien à l’initiative de la société AFCOTT CASHEW SARL, soulignant son engagement en faveur de la valorisation de l’anacarde par le biais de la transformation. Il souhaite bonne chance à cette nouvelle usine, qui promet de créer 1000 emplois directs et d’impacter positivement plus de 10 000 personnes. Ce projet s’inscrit ainsi comme un pas majeur vers la réalisation des ambitions de développement de la filière anacarde en Côte d’Ivoire. A lire aussi : Soudan : la prolifération des armes inquiète.

Alfred Zeus

Comments

Be the first to comment on this article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Go to TOP