Le Monde

Mise en place du village CAN '’Akwaba’’ à Bondoukou.

Village CAN ‘Akwaba’ Bondoukou : Didier Yeboua impulse la mobilisation

Mandaté par le ministre d’État, Kobenan Kouassi Adjoumani, Didier Yeboua a mis en mission une équipe pour la mise en place du village CAN ‘’Akwaba’’ à Bondoukou.

Le 8 janvier 2024 à Bondoukou – Le Conseiller Régional Didier Yeboua, président de la commission Autonomisation des femmes et des jeunes au Conseil Régional du Gontougo, a révélé aujourd’hui les derniers développements concernant le village CAN ‘Akwaba’ à Bondoukou. Lors d’une réunion du comité d’organisation, Yeboua a partagé les détails de la mission que le ministre d’État, Kobenan Kouassi Adjoumani, lui a confiée

CAN 2024 Côte d’Ivoire : Didier Yeboua à la tête de la mise en place du village ‘Akwaba’ à Bondoukou

« Le ministre d’État m’a demandé de mobiliser une équipe afin de mettre en place le village CAN ‘’Akwaba’’ à Bondoukou », a déclaré Yeboua. De même, il a souligné l’urgence de la situation, étant donné que la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2024 en Côte d’Ivoire débutera le 13 janvier à Abidjan.

La réunion du comité d’organisation s’est concentrée sur les préparatifs du village CAN ‘Akwaba’ de Bondoukou. L’objectif principal est de mobiliser toutes les couches sociales de la région pour participer à un grand défilé lors du lancement officiel de la CAN 2024. Ainsi, Jeunes, femmes, artisans, associations sportives, communautés étrangères et équipes prendront part à cet événement. A lire aussi : Sié Charles : Une légende musicale immortelle – Témoignage exclusif de Didier Yeboua.

Bondoukou prêt pour la CAN 2024

Nous devons montrer que nous sommes dans la CAN 2024. Bondoukou vivra au rythme de cette compétition du 13 janvier au 11 février 2024.

Didier Yeboua

Ainsi, le village CAN à Bondoukou servira de plateforme pour permettre à la population de suivre toutes les rencontres de la CAN 2024 sur un écran géant. Des animations artistiques et culturelles de premier plan sont également prévues. Il constituera également un espace de rencontre et d’échanges, attirant des amis jeunes du Ghana et du Burkina.

Bien que le projet n’ait pas encore reçu le soutien du gouvernement ni des collectivités décentralisées, Yeboua reste optimiste grâce à l’appui du ministre d’État Kobenan Kouassi Adjoumani.

« On a la chance d’avoir le ministre d’État, Adjoumani. C’est pourquoi, nous ne perdons pas espoir. Le ministre d’État nous a promis de nous accompagner jusqu’au bout », a conclu Yeboua,

soulignant la détermination à faire du village CAN ‘Akwaba’ un succès dans la région de Bondoukou. A lire aussi : Mali : l’ex-Premier ministre Moussa Mara appelle à l’unité pour sauver la transition.

Jacques Anderson

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Aller à TOP