Le Monde

L'ONG Maison de l'Amour apporte réconfort et soutien aux détenus de Bondoukou

L’ONG Maison de l’Amour nourrit le cœur des détenus avec 500 copieux repas

Dans une démarche humanitaire empreinte de générosité, l’ONG la Maison de l’Amour, dirigée par Mme Ehui Béa Edwige épouse Kobenan, a marqué le début de l’année en apportant réconfort et soutien aux détenus de la Maison d’arrêt et de correction de Bondoukou

Bondoukou, le 7 janvier 2024 – Ce samedi 6 janvier, la présidente de l’ONG la Maison de l’Amour, Mme Ehui Béa Edwige épouse Kobenan, a orchestré une initiative humanitaire touchante en offrant 500 repas copieux aux détenus de la Maison d’arrêt et de correction de Bondoukou. L’objectif de cette action était de fournir un soutien tangible et un réconfort aux détenus, soulignant ainsi la volonté de l’ONG de ne pas les oublier dans leur situation.

Maison de l'Amour à Bondoukou : repas, hygiène et réconfort pour les démunis derrière les barreaux

L’ONG la Maison de l’Amour apporte réconfort aux prisonniers.

Nous sommes avec eux. Nous ne les avons pas oubliés. L’ONG la Maison de l’Amour soutient les orphelins, les délaissés et les démunis.

Mme Ehui Béa Edwige

En plus des repas, l’ONG a généreusement offert du savon, des produits de javel et des oranges aux détenus, soulignant ainsi son engagement envers le bien-être global de la communauté carcérale. A lire aussi : Musée de Bondoukou : Ouattara Daouda ramène des œuvres d’art en provenance d’Europe.

Avec la distribution de 500 repas copieux, de produits d’hygiène et de fruits, l’ONG démontre son engagement constant envers les démunis. En outre, elle renforce ses liens communautaires au sein de l’établissement pénitentiaire. Une action saluée par le chef de l’établissement, Yapi Boni, qui appelle à l’émulation de cette initiative bienfaisante dans la région.

Initiative humanitaire en prison

Le chef de l’établissement pénitentiaire de Bondoukou, Yapi Boni, a salué cette initiative en précisant que ce n’était pas la première action de l’ONG en faveur des détenus. Chaque année, les membres de l’ONG viennent cuisiner des repas copieux pour l’ensemble des prisonniers, renforçant ainsi les liens entre la communauté carcérale et l’ONG.

Le chef de l'établissement pénitentiaire de Bondoukou, Yapi Boni

« Chaque visite venue de l’extérieur à un incarcéré lui remonte le moral », a déclaré Yapi Boni. Il a également appelé toutes les ONG de la région à suivre cet exemple louable, soulignant que les détenus, malgré leurs erreurs passées, méritent le soutien et le réconfort de la communauté.

Cette action de l’ONG la Maison de l’Amour témoigne de son engagement continu envers la philanthropie et sa volonté de faire une réelle différence dans la vie des personnes défavorisées, y compris celles en détention. A lire aussi : Niger : Le Premier ministre demande le report de la rencontre prévue le 10 janvier avec la CEDEOA.

Jean Michel

Comments

Be the first to comment on this article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Go to TOP