Le Monde

Remaniement Ministériel en Côte d'Ivoire

Remaniement Ministériel en Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara annonce de nouvelles nominations

Dans un geste significatif, le président de la République, Alassane Ouattara, a dévoilé aujourd’hui un remaniement ministériel en Côte d’Ivoire

Le président de la République, Alassane Ouattara a opéré, le mercredi 27 décembre 2023, un remaniement ministériel en Côte d’Ivoire, en signant plusieurs décrets de nomination, selon un communiqué officiel émanant de la présidence de la République de Côte d’Ivoire.

Portraits des nouveaux ministres en Côte d’Ivoire

À la suite de ces décisions, le maire de Koumassi, Ibrahima Cissé Bacongo, occupe le poste de ministre-gouverneur du district autonome d’Abidjan, succédant ainsi à Robert Beugré Mambé, récemment nommé Premier ministre. Cette nomination s’inscrit dans la volonté du président de dynamiser la gouvernance locale.

Dans un autre acte significatif, Alassane Ouattara a choisi Mme Masseré Touré Épouse Koné pour assumer le rôle de secrétaire générale de la présidence de la République. De ce fait, elle prend ainsi la relève de M. Abdourahmane Cissé, limogé le 30 novembre dernier. Cette décision reflète la volonté présidentielle de renforcer l’équipe dirigeante en intégrant des professionnels aguerris. A lire aussi : Attaques au Nigeria : Bilan tragique de 160 morts dans l’État du Plateau.

Les répercussions du remaniement ministériel en Côte d’Ivoire sur la scène politique

Le président n’a pas limité ses nominations à ces changements clés. Il a annoncé également d’autres personnalités appelées à jouer des rôles cruciaux. Célestin Serey-Doh prend ainsi le poste de ministre délégué auprès du ministre des transports, chargé des affaires maritimes. Fidèle Sarassoro occupe désormais le poste de ministre-directeur de cabinet du Président de la République. Par ailleurs, Emmanuel Ahoutou Koffi occupera le poste de ministre-directeur de cabinet du vice-président de la République.

Ces choix stratégiques du chef de l’exécutif ivoirien visent à insuffler un nouvel élan à la gouvernance nationale, démontrant son engagement envers une équipe compétente et diversifiée pour relever les défis à venir. A lire aussi : RDC : Les partisans de Martin Fayulu affrontent la police à Kinshasa.

Jacques Anderson

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Aller à TOP