Le Monde

La Cellule Anti-Drogue de Bouaké intensifie sa lutte contre la drogue en sensibilisant les élèves

La Cellule anti-drogue de Bouaké mobilise les élèves contre les dangers de la drogue

Les éléments de la Cellule anti-drogue de Bouaké ont mis en garde les élèves sur les risques liés à la drogue, tout en lançant un appel énergique contre les départs anticipés en congés et les confrontations violentes

Bouaké, le 14 décembre 2023 – Dans le cadre de leur campagne de sensibilisation contre les fléaux de la drogue et des départs anticipés en congés, les membres dévoués de la cellule anti-drogue de Bouaké ont poursuivi leurs actions éducatives en visitant le lycée moderne 2 et le Collège Yamousso Marie Thérèse de Bouaké ce jeudi.

La Cellule Anti-Drogue de Bouaké renforce la sécurité éducative

Au cours de ces rencontres, les forces de l’ordre, dédiées à la lutte contre la drogue, ont pris la parole devant les élèves pour les informer des risques associés à la consommation de stupéfiants. Par ailleurs, elles ont mis l’accent sur les médicaments utilisés à des fins toxiques. A lire aussi : Conseil National de Sécurité : mesures préventives exceptionnelles pour la CAN 2024.

À l’approche des vacances, les gendarmes ont profité de l’occasion pour conseiller vivement aux étudiants d’éviter les départs anticipés en congés et de rejeter toute forme de confrontation violente. Cette initiative vise à promouvoir un environnement éducatif sain et sécurisé pour tous.

Les initiative de la Cellule anti-drogue de Bouaké

En collaboration avec les responsables d’établissements, il a été convenu de créer des clubs de sensibilisation aux méfaits des drogues. Ces clubs seront animés par les étudiants eux-mêmes et bénéficieront de la supervision de la Cellule Anti-Drogue de Bouaké. Cette approche proactive vise à impliquer directement la jeunesse dans la sensibilisation, renforçant ainsi l’impact des messages préventifs.

Rappelons que depuis le lundi 11 décembre 2023, la cellule anti-drogue de Bouaké a également visité d’autres établissements éducatifs tels que le lycée Moderne Nimbo, le lycée Belleville, le Groupe scolaire Berger, le Collège La Renaissance, et le Groupe Scolaire Mohamed V. Des clubs de sensibilisation y seront également établis, avec la collaboration étroite des gendarmes et des chefs d’établissements. Cette initiative témoigne de l’engagement continu des autorités pour assurer la sécurité et le bien-être des étudiants de Bouaké. A lire aussi : Mali : Tomboutou toujours sous blocus jihadiste.

Jean Michel

Comments

Be the first to comment on this article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Go to TOP