Le Monde

ZLECAF ou Zone de libre-échange continental africaine

ZLECAF : Le Secteur Privé Ivoirien lance une stratégie pour conquérir les marchés africains

Le secteur privé ivoirien affiche ses ambitions africaines avec une stratégie novatrice pour conquérir les marchés du continent via la Zone de libre-échange continental africaine (ZLECAF)

Abidjan, le 12 décembre 2023 – Le ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba, a annoncé aujourd’hui une nouvelle étape cruciale dans la stratégie du secteur privé ivoirien visant à exploiter pleinement les opportunités de la Zone de libre-échange continental africaine (ZLECAF). Présidant l’atelier de validation de cette stratégie innovante, le ministre a souligné son caractère inclusif et sa capacité à répondre de manière exhaustive aux besoins du secteur.

Économie ivoirienne et ZLECAF

Les trois piliers de la stratégie ZLECAF pour conquérir les marchés africains

Selon le ministre Diarrassouba, cette stratégie, qui couvre la période 2024-2028, repose sur trois piliers fondamentaux. Tout d’abord, elle s’engage à améliorer la gouvernance en favorisant une synergie d’actions entre l’administration et le secteur privé. Ensuite, elle vise à accompagner activement le secteur privé dans sa conquête du marché de la ZLECAF. Enfin, elle met l’accent sur le renforcement des capacités du secteur privé pour faire face aux effets adverses de l’ouverture des marchés. A lire aussi : Air Doropo attaqué par des coupeurs de route près de Flakié.

L’élaboration de cette stratégie a suivi un processus inclusif et participatif, intégrant les propositions de diverses parties prenantes telles que l’Administration publique, le Patronat (CGECI), la Chambre de Commerce et d’Industrie, les faîtières des PME (FIPME), la fédération des jeunes entrepreneurs, les organisations féminines du secteur du commerce, les organisations des transporteurs, ainsi que les Partenaires techniques et financiers.

Comment la Côte d’Ivoire se positionne avec sa stratégie ZLECAF dans le commerce africain

Constance Bossé, représentant le secrétariat continental ZLECAF basé au Ghana, a souligné l’importance de cette stratégie en tant qu’instrument de développement des exportations et d’optimisation des importations. Dans le contexte d’un marché désormais ouvert composé de 55 pays et d’une population estimée à 1,4 milliard de consommateurs, cette initiative offre au secteur privé ivoirien une opportunité sans précédent.

Zoumana Coulibaly, vice-président de la Confédération générale des Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI), représentant le président Faman Touré, a souligné que cette stratégie inclusive préparera le secteur privé ivoirien à relever les défis futurs de la seconde phase de l’initiative du commerce guidé.

Rappelons que la ZLECAF, entrée en vigueur le 1er janvier 2021, ouvre de nouvelles perspectives pour le commerce africain en créant un vaste marché continental. La stratégie du secteur privé ivoirien témoigne de la détermination du pays à jouer un rôle actif dans cette dynamique économique continentale. A lire aussi : Kenya : de la colonisation à l’indépendance en 10 dates.

Jean Michel

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Aller à TOP