Le Monde

Lancement officiel de la campagne "Carton Rouge" à Abidjan, en Côte d'Ivoire

Campagne ‘Carton Rouge’ : Mobilisation contre les violences basées sur le genre

Une impulsion nationale a été donnée lors du lancement officiel de la campagne « Carton Rouge contre les violences basées sur le genre ». Objectif : lutter contre les 7 919 cas de violences signalés en 2022

Abidjan, le 12 décembre 2023 – La Ministre d’État, Ministre de la Fonction publique et de la Modernisation de l’Administration, Mme Anne Désirée Ouloto, a rallié les forces vives nationales et régionales lors du lancement officiel de la campagne « Carton Rouge contre les violences basées sur le genre ». Un événement marquant qui a réuni d’éminentes personnalités, dont la Présidente du Sénat, La Vénérable Kandia Camara.

Anne Désirée Ouloto lance la campagne 'Carton Rouge'

Mme Anne Désirée Ouloto lance la campagne ‘Carton Rouge’

Dans son discours passionné, Mme Ouloto a souligné l’urgence d’un engagement collectif pour éradiquer les violences basées sur le genre (VBG). En mettant en lumière les chiffres alarmants de 2022, où 7 919 cas de VBG ont été recensés en Côte d’Ivoire, dont près de 79% impliquaient des enfants de moins de 18 ans, elle a appelé à une action concertée.

« Pour lutter efficacement contre ces pratiques rétrogrades, il est crucial que les divers acteurs mettent en œuvre des stratégies communes », a déclaré Mme Ouloto, représentant le Premier Ministre Beugré Mambé à cette cérémonie. Elle a insisté sur la nécessité de dépasser les frontières nationales et de travailler ensemble pour éradiquer ce fléau.

Un regard sur la campagne ‘Carton Rouge’ en Côte d’Ivoire

Mme Ouloto a également souligné que les VBG ne sont pas seulement un problème local, mais une préoccupation mondiale qui interpelle la conscience collective. Elle a salué des initiatives régionales telles que la campagne « Carton Rouge », soulignant qu’elles contribuent à coordonner les efforts des parties prenantes et à capitaliser sur les connaissances et les bonnes pratiques. A lire aussi : Contrefaçon de monnaie : la Gendarmerie réalise un coup de filet spectaculaire à Abidjan.

La Ministre a exprimé sa conviction que cette campagne catalysera la réflexion régionale, proposant une feuille de route transnationale accompagnée d’actions concrètes, et ce, dans des délais raisonnables et avec un cadre de mise en œuvre approprié.

La ministre Nassénéba Touré appelle à des sanctions contre les auteurs de VBG

Par ailleurs, la Ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, Nassénéba Touré, a appelé à des sanctions sévères contre les auteurs de VBG. Elle a rappelé que les avancées de la Côte d’Ivoire dans la lutte contre les VBG sont le résultat d’une volonté politique forte, illustrée par des avancées institutionnelles, législatives et règlementaires.

Vers une lutte transnationale contre les VBG

Nassénéba Touré a mis en lumière un symbole significatif de progrès : le projet de construction du plus grand centre d’accueil de la sous-région pour les femmes victimes de VBG, à Adiaké, à 96 km d’Abidjan. Avec une capacité d’accueil de 100 femmes et enfants, ce centre offrira un parcours complet, de la santé mentale à l’autonomisation économique, en passant par la réinsertion sociale, symbolisant ainsi un engagement ferme envers la cause des femmes. A lire aussi : Plus de soldats français au Niger « d’ici le 22 décembre » selon Niamey

Ensemble, les ministres ont lancé un appel poignant pour unir les forces, élever la conscience collective et prendre des mesures concrètes afin de mettre fin aux violences basées sur le genre en Côte d’Ivoire et au-delà. La campagne « Carton Rouge » devient ainsi le flambeau d’une lutte résolue contre ces pratiques dévastatrices.

Les violences basées sur le genre en Côte d'Ivoire appellent à l'action

Alfred Zeus

Comments

Be the first to comment on this article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Go to TOP