Le Monde

Nialé Kaba annonce des mesures pour une économie verte

Économie verte en Côte d’Ivoire : La Ministre Nialé Kaba évoque les enjeux

La ministre Nialé Kaba a appelé à une transformation majeure vers l’économie verte, comme l’alternative incontournable pour relever les défis actuels.

Dans le cadre de la 2ème Session ordinaire du Conseil économique, social, environnemental et culturel (CESEC), la Ministre de l’Économie, du Plan et du Développement, Nialé Kaba, a délivré une conférence percutante sur le thème « Économie verte : alternative pour une économie ivoirienne plus résiliente ». Cette intervention, tenue le mardi 5 décembre 2023, a mis en lumière les conséquences dévastatrices du changement climatique en Côte d’Ivoire, soulignant la nécessité pressante d’une action.

La ministre Nialé Kaba prône l’Économie verte comme alternative en Côte d’Ivoire

Les effets du changement climatique en Côte d’Ivoire se font de plus en plus ressentir, infligeant des dommages considérables au développement économique et social du pays. Face à ce constat, la Ministre a mis en avant l’économie verte comme la solution optimale pour restaurer les ressources naturelles et renforcer la résilience de l’économie ivoirienne. Cet appel à l’action s’inscrit dans une démarche proactive visant à relever les défis environnementaux auxquels le pays est confronté.

La conférence a souligné l’urgence d’une transition vers une économie verte, présentant la Côte d’Ivoire comme disposant de bases économiques solides pour opérer ce changement. Nialé Kaba a tenu à rassurer quant à l’engagement indéniable du gouvernement en faveur de la transition écologique. Cependant, elle a également souligné les défis persistants, tels que la faible utilisation des énergies renouvelables, la déforestation continue et les émissions élevées de gaz à effet de serre. A lire aussi : Jean-Roch Kouamé, Super Ebony 2009, inaugure sa nouvelle villa.

La Ministre a insisté sur le fait que la transition vers une économie verte nécessite des mesures d’accompagnement significatives. Celles-ci comprennent le renforcement des capacités des acteurs, l’innovation, une gouvernance efficace et une sensibilisation étendue. Elle a souligné que cette transformation doit impliquer un changement fondamental dans les modes de production et de consommation, affectant l’ensemble des chaînes de valeur économique et environnementale.

Nialé Kaba a annoncé les mesures pour une Économie verte et résiliente en Côte d’Ivoire 

Nialé Kaba a présenté une approche stratégique en suggérant la combinaison d’actions gouvernementales avec une gestion réfléchie des ressources naturelles. Cette proposition vise à créer une synergie entre les acteurs publics et privés, dans le but de mettre en œuvre efficacement les principes de l’économie verte.

La conférence a abordé divers aspects, notamment les effets climatiques en Côte d’Ivoire, les engagements gouvernementaux, les politiques en place, les défis sectoriels et les perspectives futures. Son objectif ultime était de positionner l’économie verte comme une réponse cruciale pour remodeler les fondements de l’économie mondiale. Cette approche durable et socialement inclusive se présente comme une alternative viable face aux défis environnementaux et aux impératifs de croissance, mettant ainsi la Côte d’Ivoire sur la voie d’une révolution économique verte. A lire aussi : La Mauritanie et le Tchad actent la dissolution de la force G5 Sahel.

Alfred Zeus

Comments

Be the first to comment on this article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Go to TOP