Le Monde

Jean Stéphane AKICHI candidat à la présidence de l'UJ-RHDP

Jean Stéphane AKICHI, le souffle du renouveau pour l’UJ-RHDP

Jean Stéphane AKICHI candidat à la présidence de l’UJ-RHDP, révèle sa vision et ses priorités pour le renouveau du parti. À travers cette interview, plongez dans sa vision axée sur la formation politique des jeunes, soulignant son engagement à redynamiser le parti et à préparer les jeunes pour les enjeux politiques de 2025

Dans une entrevue exclusive avec Ivoire24h, Jean Stéphane AKICHI, entrepreneur de 31 ans et délégué départemental UJ-RHDP de Bondoukou, commune Est, dévoile sa candidature au poste de Président national de l’UJ-RHDP. Motivé par la volonté de contribuer à l’édification et à la redynamisation du RHDP à l’échelle nationale, AKICHI met l’accent sur la nécessité de former les jeunes pour assurer un avenir politique solide.

Bonjour, Jean Stéphane AKICHI. Pourriez-vous vous présenter brièvement ?

Bonjour. Je suis Jean Stéphane AKICHI, chef d’entreprise de 31 ans et actuellement le délégué départemental UJ-RHDP de Bondoukou, commune Est. Je suis également candidat au poste de Président national de l’UJ-RHDP.

Quelles sont les motivations derrière votre candidature à la présidence de l’UJ-RHDP ?

Jean Stéphane AKICHI : Ma candidature est principalement motivée par mon désir de contribuer à l’édification et à la redynamisation du RHDP à l’échelle nationale. Je crois fermement que les jeunes ont un rôle crucial à jouer dans la création d’opportunités en matière d’emploi, de formation professionnelle, et dans la promotion d’une politique de qualité pour les jeunes Ivoiriens. Il est essentiel de former les militants correctement, car un militant mal formé représente un danger, tant pour lui-même que pour son parti politique. Ces convictions sont au cœur de ma décision de me porter candidat à la présidence de l’UJ-RHDP.

Comment décririez-vous le signe sous lequel vous placez votre candidature ?

Jean Stéphane AKICHI : Notre candidature est sous le signe du renouveau. Nous aspirons à injecter une nouvelle dynamique au sein de l’UJ-RHDP. A lire aussi : COP28 à Dubai : Le ministre Adjoumani mobilise des financements majeurs

Quels sont les principaux axes de votre argumentation ?

Jean Stéphane AKICHI : En premier lieu, la formation politique des jeunes est notre priorité. Nous pensons que c’est aujourd’hui que nous devons commencer à préparer l’élection présidentielle de 2025. Pour ce faire, nous devons renforcer la capacité de mobilisation des jeunes au sein de notre parti et rallier les idées de la jeunesse ivoirienne autour du leadership du Président Alassane Ouattara.

Quels sont vos liens avec les leaders de jeunesse d’autres régions et bénéficiez-vous de leur soutien ?

Jean Stéphane AKICHI : Mon directeur de campagne est le coordinateur UJ-RHDP de la région du Grand Pont. Actuellement, des équipes sont en mission dans toutes les régions de la Côte d’Ivoire pour solliciter l’adhésion de tous les jeunes à ma candidature.

Que pensent les responsables du RHDP du Gontougo d’où vous êtes originaire de votre candidature ?

Dans un premier temps, je voudrais exprimer ma gratitude au ministre d’Etat Adjoumani pour son soutien et les conseils qu’il m’apporte. J’associe à ces remerciements tous les autres responsables du parti dans toute la région du Gontougo, qui appuient, à plusieurs niveaux, ma candidature. A lire aussi : Le Niger et le Burkina annoncent leur retrait du G5 Sahel

Interview réalisée par Jean Michel

Comments

Be the first to comment on this article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Go to TOP