Le Monde

Lutte contre l'orpaillage illégal en Côte d'Ivoire

Victoire contre l’Orpaillage Illégal en Côte d’Ivoire : Voici les résultats concrets

Le ministre en charge des Mines, Mamadou Sangafowa Coulibaly, a exprimé son intention de renforcer la sensibilisation en impliquant les chefs coutumiers et les propriétaires terriens dans la lutte contre l’orpaillage illégal en Côte d’Ivoire

Abidjan, le 30 novembre 2023 – Dans une offensive déterminée contre l’orpaillage illégal, les autorités ivoiriennes ont annoncé des résultats significatifs. Au cours des dix premiers mois de 2023, pas moins de 1 098 sites d’orpaillage illégal en Côte d’Ivoire ont été ciblés dans 302 localités réparties dans 25 régions administratives, ainsi que le district de Yamoussoukro. Cette action coordonnée a été menée par la Brigade de Répression des Infractions au Code Minier (BRICM), un service relevant du Ministère des Mines, du Pétrole et de l’Energie, en collaboration avec le Groupement Spécial de Lutte contre l’Orpaillage Illégal (GSLOI), rattaché au Conseil National de Sécurité (CNS).

La Côte d’Ivoire intensifie la lutte contre l’orpaillage illégal

Au cours de ces opérations, 501 individus ont été appréhendés, et des saisies d’une valeur dépassant les 807 millions de FCFA en matériel ont été réalisées. Le bilan émanant de la BRICM rapporte également la confiscation de 9407,9 grammes d’un métal jaune présumé être de l’or, 18,99 carats de pierres semblant être du diamant, 346 sacs de minerais, 3062,63 grammes de mercure, 07,5 grammes de cannabis, ainsi que divers équipements, allant de balances électroniques sensibles à des véhicules et des outils utilisés dans le processus illégal d’orpaillage en Côte d’Ivoire.

Le matériel détruit lors de ces opérations est tout aussi impressionnant, comprenant plus de 71 248 abris de fortune, 2 229 dragues, 12 fonderies, 1122 concasseurs artisanaux, 430 motopompes, 50 tuyaux de motopompes, 08 groupes électrogènes, 15 broyeuses, 161 tricycles, 147 motocyclettes, et 172 laveries, en plus d’autres équipements associés à l’activité d’orpaillage illégal. A lire aussi : L’ONG Environnement et Santé pour Tous prépare une fête de Noël Écologique pour les enfants du Gontougo

Les nouvelles stratégies de la Côte d’Ivoire contre l’orpaillage illégal

Malgré ces résultats prometteurs, une note d’information souligne que la bataille est loin d’être gagnée. Le GSLOI, sous la direction du CNS, reste déterminé, mais reconnaît que la lutte nécessite une coopération continue et des efforts conjoints à l’échelle sous-régionale.

Le ministre en charge des Mines, Mamadou Sangafowa Coulibaly, a également exprimé son intention de renforcer la sensibilisation en impliquant les chefs coutumiers et les propriétaires terriens. Une première étape dans cette direction sera une rencontre prochaine avec la Chambre des rois et chefs traditionnels à Yamoussoukro. Cette approche inclusive vise à mobiliser toutes les parties prenantes dans la lutte contre l’orpaillage illégal, soulignant ainsi l’engagement continu du gouvernement ivoirien pour protéger ses ressources naturelles et préserver l’environnement. A lire aussi : Loi immigration : Les députés français valident le principe des régularisations de travailleurs sans-papiers sous conditions 

Alfred Zeus

Comments

Be the first to comment on this article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Go to TOP