Le Monde

SICA 2023 Abidjan Appel à l'investissement dans l'audiovisuel ivoirien

SICA 2023 d’Abidjan : un appel à l’Investissement dans l’audiovisuel ivoirien

Le Salon International des Contenus Audiovisuels (SICA) d’Abidjan a ouvert ses portes avec un appel fervent du ministre de la Communication, Amadou Coulibaly, en faveur d’un financement accru du secteur audiovisuel.

Abidjan, le 20 novembre 2023 – Lors de l’inauguration de la première édition du Salon international des contenus audiovisuels d’Abidjan (SICA), le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Amadou Coulibaly, a lancé un appel vibrant en faveur d’un soutien financier accru pour le secteur de l’audiovisuel, le positionnant comme un moteur essentiel de création de richesse.

Croissance économique grâce à l’audiovisuel : SICA Abidjan 2023

« Le secteur de l’audiovisuel, en tant qu’entité économique dynamique, a le potentiel de contribuer significativement à la création de richesses et mérite donc d’être financé au même titre que d’autres industries. Nous sommes tous conscients de l’impact positif qu’il a eu sur l’économie nationale de certains pays, citons par exemple le cas du Nigeria », a souligné Amadou Coulibaly.

Le ministre a réaffirmé son engagement à sensibiliser le monde financier aux métiers de la production audiovisuelle, insistant sur l’importance de briser les barrières de méconnaissance entourant cette profession.

Au-delà de la question du financement, Amadou Coulibaly a indiqué que le SICA vise à favoriser une interaction dynamique entre les acteurs de l’écosystème audiovisuel, ambitionnant ainsi de le transformer en une véritable industrie créative, génératrice de richesses et d’emplois. A lire aussi : Succession au PDCI-RDA : Une compétition présidentielle palpitante

Le SICA 2023 se présente comme une opportunité exceptionnelle de présenter les dernières innovations en matière de contenu audiovisuel. Le ministre a également souligné le potentiel de croissance lié à la révolution numérique, offrant des opportunités considérables pour la création et l’innovation.

Pour Amadou Coulibaly, l’objectif du SICA est de réunir, pendant 48 heures, tous les acteurs du paysage audiovisuel, notamment les professionnels, les experts, les réalisateurs, les producteurs et les étudiants, afin de partager des idées et des réflexions, tout en offrant aux jeunes la possibilité de se projeter dans un avenir professionnel prometteur.

Côte d’Ivoire, futur hub de l’industrie créative, selon la ministre Françoise Remarck

De son côté, la ministre de la Culture et de la Francophonie, Françoise Remarck, s’est exprimée avec conviction sur la destinée de la Côte d’Ivoire en tant que hub de l’industrie créative. Elle a rappelé l’existence d’un cadre légal sécurisant la pratique de l’industrie audiovisuelle et cinématographique dans le pays.

Françoise Remarck a également souligné que la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2023 offrira à la Côte d’Ivoire une occasion unique de renforcer son attrait. Cet événement servira de vitrine pour mettre en lumière toute la richesse culturelle, touristique et cinématographique du pays. Le SICA 2023 s’affirme donc comme un catalyseur essentiel pour propulser l’industrie audiovisuelle ivoirienne vers de nouveaux sommets. A lire aussi : Mali: la Minusma a quitté le camp d’Ansongo

Jean Michel

Comments

Be the first to comment on this article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Go to TOP