Le Monde

Succession PDCI-RDA 2023 Profils Candidats

Succession au PDCI-RDA : Une compétition présidentielle palpitante

La scène politique ivoirienne est en ébullition avec l’officialisation des candidatures de cinq personnalités de marque au sein du PDCI-RDA : Tidjane Thiam, Maurice Kacou Guikahué, Koumoué Koffi, Noël Akossi Bendjo et Jean-Marc Yacé se disputent la présidence du parti

En cette période cruciale pour la course à la succession au Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA), cinq personnalités éminentes ont formellement soumis leurs candidatures à la présidence du parti lors d’un congrès extraordinaire qui aura lieu le 16 décembre 2023. Un événement qui marque le début d’une compétition captivante pour succéder au regretté Henri Konan Bédié.

La date limite pour déposer les candidatures était fixée au vendredi 17 novembre 2023, et à l’exception de Noël Akossi Bendjo, qui a déposé son dossier un jour avant, les quatre autres prétendants ont tous soumis leurs candidatures le dernier jour à la maison du parti à Abidjan-Cocody.

Ces cinq figures politiques de renom en Côte d’Ivoire sont toutes dotées d’une base de soutien significative, laissant présager un rôle crucial dans la course à la succession d’Henri Konan Bédié.

Succession PDCI-RDA 2023 Tidjane Thiam
Succession PDCI-RDA 2023 Tidjane Thiam

Tidjane Thiam, un challenger potentiel dans la course pour la succession au PDCI-RDA

Tidjane Thiam, ancien ministre du Plan et du Développement et ex-patron du Crédit Suisse, émerge comme un challenger potentiel dans la course. Sa candidature a été accueillie favorablement par certains membres du PDCI, qui voient en lui un leader fort et expérimenté, capable d’unifier le parti. Cependant, des préoccupations ont été exprimées quant à son manque d’expérience politique et à son implication préalable dans le scandale d’espionnage du Credit Suisse.

Les résultats des élections primaires du PDCI pourraient avoir un impact significatif sur l’élection présidentielle de 2025. Si Thiam remporte la primaire, il pourrait représenter un sérieux défi pour Alassane Ouattara, voire ramener le PDCI au pouvoir.

Selon un sondage récent, Thiam est actuellement en tête des élections primaires du PDCI, bien que la compétition reste serrée et l’issue incertaine. A lire aussi : Lancement du ‘Challenge Salubrité’ à Bondoukou, un pilier du Festival Gbiwalogo

Succession PDCI-RDA 2023 Maurice Kakou Guikahué
Succession PDCI-RDA 2023 Maurice Kakou Guikahué

Guikahué, un candidat controversé à la succession au PDCI-RDA

Maurice Kacou Guikahué, ancien membre du Mouvement des étudiants et élèves de Côte d’Ivoire (MEECI), est une autre personnalité clé dans la course. Proche d’Henri Konan Bédié, il a joué un rôle majeur dans la stratégie du PDCI, notamment lors de la contestation de la réélection d’Alassane Ouattara en 2020. Cependant, Guikahué est un candidat controversé, accusé par certains de ses détracteurs d’être autoritaire et d’avoir contribué à la défaite du PDCI en 2020. Malgré cela, il bénéficie d’un soutien considérable parmi les jeunes militants du parti.

Koumoué Koffi, homme politique respecté et homme d’affaires, apporte une perspective différente à la compétition. Membre du PDCI depuis longtemps, ancien ministre de l’Économie et des Finances de feu Félix Houphouët Boigny, Koffi a été impliqué dans la mise en œuvre de politiques économiques gouvernementales et a contribué au développement économique de la Côte d’Ivoire. Avec une carrière réussie dans le secteur privé, il offre une alternative crédible.

Noël Akossi Bendjo, ancien maire du Plateau, le quartier central d’Abidjan, est un candidat populaire au sein du PDCI. Homme d’affaires compétent et politicien expérimenté, il est également reconnu pour son engagement en faveur de la réconciliation nationale. Sa victoire marquerait une première pour le PDCI, avec un président issu du secteur privé et non originaire de la région du Bélier.

Un candidat modéré à la succession au PDCI-RDA : Jean-Marc Yacé

Enfin, Jean-Marc Yacé, considéré comme un candidat modéré, proche du courant d’Henri Konan Bédié, bénéficie du soutien d’une coalition de mouvements politiques, issus du PDCI. Élu maire de la commune de Cocody à deux reprises, Yacé est appuyé par de nombreux jeunes militants du PDCI-RDA.

La diversité des profils en lice promet une compétition féroce au sein du PDCI-RDA, laissant présager des rebondissements passionnants dans les semaines à venir. Les élections primaires du parti s’annoncent comme un tournant crucial, avec des répercussions potentielles sur le paysage politique ivoirien en vue de l’élection présidentielle de 2025. A lire aussi : une équipe de l’OMS décrit l’hôpital Al-Chifa de Gaza comme une « zone de mort »

Alfred Zeus

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Aller à TOP