Le Monde

Raisons du report du concert de Salif Kéita à Abidjan

Report du concert de Salif Kéita à Abidjan : Les réseaux sociaux influencent la décision

Le concert de Salif Kéita reste un sujet de débat animé sur la toile, et l’histoire de cet événement est loin d’être terminée.

Abidjan, le 25 octobre 2023 – L’annonce du concert prévu de l’artiste malien Salif Kéita à Abidjan, en l’honneur de ses 54 ans de carrière, a récemment suscité une vague d’opposition sur les réseaux sociaux en Côte d’Ivoire. Face à cette opposition grandissante, les organisateurs ont décidé de reporter l’événement, marquant ainsi un tournant inattendu dans la préparation de ce rendez-vous musical très attendu.

Les raisons du report du concert de Salif Kéita

Salif Kéita, le célèbre chanteur malien, avait initialement planifié de célébrer sa carrière exceptionnelle aux côtés de ses nombreux fans ivoiriens le 17 novembre 2023. Cependant, depuis l’annonce de cet événement, des voix de mécontentement se sont multipliées, appelant au boycott du concert. Il semble que le projet de Salif Kéita ne soit pas du goût de tous sur les rives de la Lagune Ebrié, à Abidjan.

Parmi les raisons invoquées par les opposants au concert, l’une d’elles fait référence à la mésaventure des 49 soldats ivoiriens qui avaient été détenus injustement pendant de longs mois à Bamako par les autorités maliennes. Sur les réseaux sociaux, de nombreux commentaires soulignent que l’artiste aurait dû choisir de célébrer ses 54 ans de carrière dans son pays d’origine, plutôt qu’en Côte d’Ivoire. Cette réaction exprime le ressentiment de ceux qui estiment que la solidarité nationale devrait primer dans de telles situations sensibles.

A lire aussi : Rencontre entre le Premier Ministre Ivoirien et la Ministre d’État du Tchad, Mme Amina Priscille Longoh

Ouvrir un espace de dialogue plus constructif pour l’avenir

Face à la pression croissante des réseaux sociaux et à la nécessité de maintenir un climat de sérénité entre les deux nations, les organisateurs ont donc pris la décision de reporter le concert. Cette décision vise à apaiser les tensions et à ouvrir un espace de dialogue constructif pour l’avenir. Cependant, il est à noter que ce report n’implique pas nécessairement une annulation définitive de l’événement, mais plutôt une pause pour réfléchir à la meilleure manière de le réaliser sans heurter les sensibilités.

Le concert de Salif Kéita reste un sujet de débat animé sur la toile, et l’histoire de cet événement est loin d’être terminée. Les attentes sont désormais centrées sur la manière dont les parties impliquées géreront cette situation délicate et chercheront des solutions pour garantir un événement musical réussi qui réunira les fans de Salif Kéita en Côte d’Ivoire et au-delà. A lire aussi : Trois mois après le coup d’État, le Niger s’enfonce dans la crise

Le courrier des organisateurs

Jacques Anderson

Comments

Be the first to comment on this article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Go to TOP