Le Monde

Élection historique de Kandia Camara à la présidence du Sénat ivoirien

Kandia Camara, première femme à la tête du Sénat ivoirien : un symbole d’engagement et de légitimité

Le choix d’Alassane Ouattara en faveur de Mme Kandia Camara parmi les 33 sénateurs nommés par décret le 9 octobre ne s’est pas fait par hasard.

Ce jeudi 12 octobre 2023 restera gravé dans les annales de l’histoire politique ivoirienne. En effet, l’ex-ministre des Affaires étrangères, Mme Kandia Camara, a été élue à la présidence du Sénat ivoirien, une nomination qui récompense son dévouement indéfectible aux côtés du président Alassane Ouattara. Sur 97 voix exprimées, elle a remporté un éloquent soutien de 91 voix, les six bulletins restants étant des votes blancs.

Le choix d’Alassane Ouattara en faveur de Kandia Camara à la tête du Sénat Ivoirien

Cette nomination a eu lieu lors de la Séance inaugurale de la nouvelle législature du Sénat, tenue à la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la Recherche de la Paix de Yamoussoukro. La séance a été présidée par Mme Amblard Marie Elisabeth Viviane, doyenne d’âge, en présence de personnalités politiques de premier plan, dont le Vice-président de la République, M. Tiémoko Meyliet Koné, le chef du gouvernement sortant, M. Patrick Achi, et le président de l’Assemblée Nationale, M. Adama Bictogo.

Le choix d’Alassane Ouattara en faveur de Mme Kandia Camara parmi les 33 sénateurs nommés par décret le 9 octobre ne s’est pas fait par hasard. Son engagement et son professionnalisme ont été des éléments déterminants. Bien que d’autres noms aient été évoqués précédemment, c’est finalement sur Kandia Camara que le président Alassane Ouattara a porté son choix.

A lire aussi : Lutte contre le cancer du sein : Mme Dominique Ouattara en première ligne

Dans son discours inaugural en tant que présidente fraîchement élue du Sénat Ivoirien, Mme Kandia Camara a tenu à exprimer sa gratitude envers le président Alassane Ouattara, une source d’inspiration pour elle. Elle a dédié son élection à la tête du Sénat à ce dernier et a également exprimé sa reconnaissance envers le vice-président de la République, le chef du gouvernement sortant et le président de l’Assemblée Nationale.

Kandia Camara a souligné l’honneur d’être la première femme à diriger une chambre parlementaire en Côte d’Ivoire. Elle a réaffirmé son engagement à relever les défis qui attendent le Sénat et a rendu hommage à M. Jeannot Ahoussou Kouadio, premier président du Sénat, pour avoir conféré à cette institution toute sa légitimité. Elle a conclu en rappelant que le Sénat n’est pas un luxe, mais une nécessité pour le développement du pays.

Jean Michel

Comments

Be the first to comment on this article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Go to TOP