Le Monde

Tensions au Moyen-Orient

Tensions au Moyen-Orient : L’escalade des violences engendre de lourdes pertes humaines

800 Israéliens tués et 2 400 blessés en un peu plus de 48 heures, selon les déclarations de l’armée israélienne publiées ce lundi matin. Côté palestinien, les autorités locales rapportent 560 personnes tuées et 2 900 blessées.

Depuis la bande de Gaza, les groupes armés ont procédé à de nouveaux tirs de roquettes en direction du territoire israélien, provoquant l’activation des sirènes à Jérusalem ainsi que dans plusieurs localités du sud du pays. Les installations de l’aéroport international Ben Gourion, principal point d’entrée et de sortie d’Israël, ont également été visées lors de ces attaques.

Le bilan des pertes humaines

En réponse, l’armée israélienne a intensifié ses opérations de bombardement dans la bande de Gaza. Elle a fait état de plusieurs « opérations de grande ampleur » en cours en milieu de journée. Pendant la nuit, plus de 500 cibles liées au Hamas et au Jihad islamique ont été visées. Cependant, du fait de la densité de population dans la région, ces frappes touchent également des zones résidentielles.

A lire aussi : Israël ordonne un «siège complet» de la bande de Gaza après l’offensive du Hamas

Les derniers bilans font état de plus de 800 Israéliens tués et 2 400 blessés en un peu plus de 48 heures, selon les déclarations de l’armée israélienne publiées ce lundi matin. Côté palestinien, les autorités locales rapportent 560 personnes tuées et 2 900 blessées. À ce stade des tensions dans cette partie du Moyen-Orient, plus de 130 Israéliens ont été faits prisonniers. Un porte-parole du Hamas a précisé que quatre d’entre eux auraient perdu la vie lors des bombardements de l’aviation israélienne sur la bande de Gaza.

Parallèlement, des affrontements ont éclaté à la frontière nord d’Israël. L’armée israélienne a annoncé avoir abattu ce lundi « plusieurs suspects armés » ayant infiltré le territoire depuis le Liban, d’après un communiqué officiel. Préalablement, elle avait signalé que « plusieurs suspects avaient pénétré le territoire israélien en provenance du Liban » et déployé des forces militaires dans la zone. Des hélicoptères de combat ont été engagés pour mener des attaques dans cette zone. Deux membres du commando ont été tués, tandis que les autres ont réussi à se replier en traversant la frontière dans le sens inverse. Le Hezbollah a affirmé ne pas être impliqué dans cette attaque.

A lire aussi : Nouveau chapitre Gouvernemental en Côte d’Ivoire: Alassane Ouattara remanie l’Exécutif

La situation actuelle témoigne d’une escalade des tensions au Moyen-Orient, engendrant des pertes humaines considérables et exacerbant les tensions dans la région. La communauté internationale appelle à un dialogue constructif et à des initiatives visant à rétablir la paix et la stabilité dans cette zone fortement éprouvée.

Jean Michel

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Aller à TOP