Le Monde

L'engagement de M. Tanoh Kouassi Thomson envers l'éducation supérieure en Côte d'Ivoire

Un acte généreux de M. Tanoh Kouassi Thomson souligne l’inauguration de l’université de Bondoukou

Un geste particulièrement marquant a été réalisé par M. Tanoh Kouassi Thomson, homme engagé et bienfaiteur de la région du Gontougo.

Le lundi 2 octobre 2023, une date gravée dans l’histoire de l’éducation supérieure en Côte d’Ivoire, a été marquée par l’inauguration tant attendue de l’université de Bondoukou. La cérémonie d’ouverture, présidée par le professeur Adama Diawara, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a été un moment empreint de célébration et d’espoir pour l’avenir éducatif de la région.

Aux côtés du ministre Diawara se tenait M. Bruno Nabagné Koné, ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, mettant en lumière l’engagement gouvernemental en faveur de l’édification d’une infrastructure éducative moderne et adaptée aux besoins croissants de la jeunesse ivoirienne.

Dans ce contexte festif, un geste particulièrement marquant a été réalisé par M. Tanoh Kouassi Thomson, homme engagé et bienfaiteur de la région du Gontougo. Pour exprimer la gratitude et la joie palpables au sein de la population, M. Tanoh Kouassi Thomson a offert deux bœufs au président de la République, Alassane Ouattara, et au ministre Adama Diawara.

Cet acte généreux incarne la solidarité et le soutien indéfectible envers les projets visant à améliorer l’éducation supérieure en Côte d’Ivoire. M. Tanoh Kouassi Thomson, par cette contribution symbolique, souligne l’importance de l’enseignement dans le développement socio-économique du pays, tout en invitant d’autres acteurs à suivre cet exemple et à contribuer à la construction d’un avenir prometteur pour la jeunesse ivoirienne.

A lire aussi : L’Investiture solennelle du Grand Imam El Hadj Ismaël Timité annoncée pour décembre 2023

L’inauguration de l’université de Bondoukou et ce geste de générosité révèlent ainsi l’unité et la détermination de la société ivoirienne à investir dans l’éducation et à offrir des opportunités d’apprentissage de qualité, moteurs essentiels de la prospérité nationale.

Jacques Anderson

Comments

Be the first to comment on this article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Go to TOP