Contact

+(225) 07 09 11 7104

Siège

Abidjan (RCI)

Université de Bondoukou Côte d'Ivoire

L’université de Bondoukou, une nouvelle ère pour l’éducation supérieure en Côte d’Ivoire

Le professeur Djakalia Ouattara, président de l’université de Bondoukou, a exprimé sa volonté de moderniser cet établissement d’enseignement supérieur et de le positionner en tant que référence nationale

Le lundi 2 octobre 2023, une date historique pour l’éducation supérieure en Côte d’Ivoire, a été marquée par l’ouverture de l’université de Bondoukou. Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, le professeur Adama Diawara, a présidé cette cérémonie d’ouverture accompagné du ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, M. Bruno Nabagné Koné.

Positionner l’Université de Bondoukou en tant que référence nationale

Cette initiative d’ouverture de l’université de Bondoukou représente un grand pas en avant pour l’enseignement supérieur en Côte d’Ivoire. Auparavant, les étudiants de la région devaient souvent se déplacer vers d’autres villes pour poursuivre leurs études universitaires. Désormais, cette nouvelle université offrira des possibilités d’apprentissage de qualité directement dans leur région.

Le professeur Djakalia Ouattara, président de l’université de Bondoukou, a exprimé sa volonté de moderniser cet établissement d’enseignement supérieur et de le positionner en tant que référence nationale en matière de fonctionnement. Lors de la rentrée académique solennelle du 2 octobre 2023, marquant l’entrée pour l’année académique 2023-2024, il a déclaré :

Nous développerons des schémas directeurs pour inscrire cette université dans les méthodes de son temps, à savoir le numérique, et travaillerons pour en faire une université de service public engagée, à avancer, innover et rayonner à travers des valeurs qui consolideront notre identité.

Le professeur Djakalia Ouattara

A lire aussi : Burkina : Un an après sa prise de pouvoir, le capitaine Ibrahim Traoré insiste sur la priorité sécuritaire

L’accent sera mis sur des enseignements de qualité et la valorisation de la recherche novatrice afin de contribuer au développement de la société, selon le président de l’université de Bondoukou. Pour le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Pr Adama Diawara, l’objectif est d’améliorer les acquis de l’apprentissage et de faire de cette université une véritable structure entrepreneuriale favorisant l’insertion professionnelle des diplômés.

Des perspectives nouvelles dans les domaines de l’urbanisme et de l’architecture en Côte d’Ivoire

Le ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, M. Bruno Koné, souligne quant à lui que l’ouverture académique de l’université de Bondoukou offre des perspectives dans les domaines de l’urbanisme et de l’architecture. Il considère cette démarche comme un acte de souveraineté vis-à-vis de la formation des étudiants à l’extérieur du pays, favorisant ainsi la formation locale dans ces domaines cruciaux et soutenant l’activité économique.

Au total, plus de 60 enseignants, soutenus par une vingtaine de membres du personnel administratif, ont été sélectionnés pour travailler dans cette université d’élite. Actuellement, l’université de Bondoukou dispose de 510 lits pour accueillir les étudiants, dont 60 en architecture et urbanisme.

A lire aussi : Crise au Niger: Niamey tempère l’annonce d’une médiation algérienne

La cérémonie d’ouverture a réuni de nombreuses personnalités, notamment le Grand Imam de Bondoukou, El Hadj Timité Ismaël, l’évêque du diocèse de Bondoukou, Monseigneur Bruno Yedoh, des chefs de provinces et de nombreux élus et cadres. Représentant son époux, le ministre d’Etat Adjoumani, Mme Angéline Adjoumani a offert de précieux présents aux deux ministres.

Hommage à feu Amadou Gon Coulibaly, ancien Premier ministre de Côte d’Ivoire

L’université de Bondoukou se distingue par la présence d’une École nationale supérieure d’architecture et d’urbanisme (ENSAU). Elle propose également diverses unités de formation et de recherche (UFR) telles que Gouvernance et Développement durable (G2D), Sciences des Arts, Industries culturelles et Communication, Sciences du Langage, Lettres et Langues étrangères (S3LE), Sciences humaines et sociales (SHS), Sciences de la santé (SS), ainsi que l’Institut supérieur des langues (ISL) et l’Institut d’art, d’histoire et d’archéologie (IAHA).

Un hommage particulier a été rendu à feu Amadou Gon Coulibaly, l’ancien Premier ministre et l’un des principaux acteurs de la construction de cette université. La première pierre de cet édifice universitaire a été posée le jeudi 19 décembre 2019, grâce à son précieux apport, comme le souligne le Professeur Adama Diawara, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique :

Ce joyau architectural n’aurait jamais vu le jour sans l’apport inestimable de feu le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly.

Le Professeur Adama Diawara,

Jean Michel

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    IVOIRE24H.COM

    Nous creusons toujours plus

    Notre équipe de journalistes talentueux et expérimentés est engagée dans la couverture des événements majeurs qui se déroulent en Côte d’Ivoire, ainsi que dans l’analyse approfondie des sujets d’intérêt national et international.

    Ivoire24H est un journal indépendant d’informations générales basé en Côte d’Ivoire.  

    IVOIRE24H

    A PROPOS

    Informations générales

    Politique

    Economie - Société

    Culture - Sports

    Horoscope

    Suivez-nous

    © 2024 IVOIRE24H