Le Monde

Troisième commissariat de police à Gagnoa

L’Expansion sécuritaire de Gagnoa : Le Maire plaide pour un troisième commissariat

« Nous sommes en attente de la pose de la première pierre », a confié le maire au ministre Vagondo Diomandé

Tout sur le projet d’un troisième commissariat de police à Gagnoa

Dans la dynamique d’assurer une sécurité optimale pour les habitants de Gagnoa, surnommée la « cité du fromager », le maire Yssouf Diabaté exprime le vif souhait d’établir un troisième commissariat de police dans la commune. Cette vision ambitieuse a été mise en avant lors de l’inauguration de la mosquée du quartier Sokoura, en présence du ministre Vagondo Diomandé, responsable de la sécurité et de l’intérieur.

A lire aussi : SARA 2023 : L’agriculture au cœur des opportunités économiques et technologiques à Abidjan

Il y a quelques mois, des émissaires du ministère de l’Intérieur avaient visité le bureau du maire pour discuter du projet de construction d’un troisième commissariat de police. Cette initiative, selon le maire, renforcerait significativement la sécurité des biens et des personnes. La mairie a immédiatement inscrit ce projet au programme triennal, et un emplacement approprié a été trouvé dans le quartier Cissé Kamourou pour accueillir ce futur commissariat.

Les habitants, en apprenant votre présence parmi nous, m’ont demandé de vous rappeler que nous attendons avec impatience la réalisation du projet du commissariat de police. Nous sommes en attente de la pose de la première pierre.

Le ministre Vagondo Diomandé

Lors de son discours, le ministre de l’intérieur et de la sécurité n’a pas abordé directement cette question, préférant féliciter les habitants pour leur fair-play observé lors des récentes élections locales. Il a également souligné que la mosquée inaugurée était un don de son épouse, en réponse à une requête antérieure de la communauté musulmane pour la construction d’une mosquée.

A lire aussi : Le capitaine Traoré n’envisage pas d’élections avant la sécurisation de tout le Burkina Faso

Il est à noter que Gagnoa compte actuellement deux commissariats, un district de police, une préfecture de police et un détachement du groupe mobile d’intervention (GMI). L’ajout d’un troisième commissariat renforcerait considérablement le dispositif sécuritaire dans cette région. Les habitants demeurent dans l’attente de l’avancement concret de ce projet crucial pour leur sécurité et leur bien-être.

Franck Singa

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Aller à TOP