Le Monde

Fête de l'igname à Nassian 2023

La Fête de l’Igname à Bodé (Nassian) : Un Hymne à la Tradition et à l’Unité Koulango

Les habitants de Bodé ont répondu massivement à l’appel de leur chef de canton, se rassemblant en grand nombre pour exprimer leur admiration et leur respect.

Sous le regard bienveillant de Dagbolo Lango 2, le vénéré chef suprême des Koulango de la région du Gontougo, la localité de Bodé, située dans le département de Nassian, s’est embrasée de ferveur le samedi 9 septembre 2023 pour célébrer avec faste la fête de l’igname, ce tubercule chéri des populations du nord-est de la Côte d’Ivoire. L’événement a été marqué par une impressionnante mobilisation en l’honneur du chef du canton de Bodé, Dagbolo Kouadio Dongo Gbaringo.

Dagbolo Kouadio Dongo Gbaringo, occupe une position stratégique au sein du peuple Koulango

Les habitants de Bodé ont répondu massivement à l’appel de leur chef de canton, se rassemblant en grand nombre pour exprimer leur admiration et leur respect. Certains l’ont porté en triomphe, tandis que d’autres ont offert des présents, que ce soit en nature ou en numéraire. Les artistes et chansonniers de la région ont rivalisé d’ardeur, rythmant la journée de leurs mélodies endiablées. La danse traditionnelle Sacrabori, emblématique de la région, a ajouté une touche de magie à la fête de l’igname à Bodé (Nassian).

Le chef du canton de Bodé, également connu sous le nom de Dagbolo Kouadio Dongo Gbaringo, occupe une position stratégique au sein du peuple Koulango de la Côte d’Ivoire. En tant que lien entre les Koulango du Sud, dans la région du Gontougo, et ceux du Nord, dans la région du Bounkani, sa présence a été renforcée par la participation de Dagbalo Lango 2, le chef suprême des Koulango du Gontougo, ainsi que des émissaires du roi de Bouna, Dagbolo Niguêgbliman, et de nombreux autres chefs traditionnels.

Lire aussi : Des passerelles éducatives pour briser les chaînes de l’échec scolaire en Côte d’Ivoire

Au nom du ministre d’État Kobenan Kouassi Adjoumani, Dr. Kouadio Koffi Alain et M. Koffi Mouroufié ont exprimé leur gratitude envers le chef de canton de Bodé pour son implication dans les activités du ministre d’État. En signe de reconnaissance, ils ont offert, au nom de l’Eléphant blanc du Zanzan, une somme de 500 000 francs CFA. A son tour, le chef de Bodé a offert plusieurs présents au ministre d’Etat Adjoumani.

Les défis auxquels sont confrontés les habitants de Bodé

M. Yao Victor, porte-parole du chef de canton, a exprimé sa joie devant la mobilisation exceptionnelle des populations à la fête de l’igname à Bodé (Nassian). Il a également transmis les remerciements de Dagbolo Kouadio Dongo Gbaringo à tous ceux qui ont contribué au succès de cette fête mémorable.

Profitant de la présence des émissaires du ministre d’État Kobenan Kouassi Adjoumani, M. Amoi Kouadio Faustin, président du comité d’organisation, a exposé les défis auxquels sont confrontés les habitants de Bodé. Il a déclaré : « Nous souhaitons ardemment l’amélioration du forage du village, qui abrite aujourd’hui 1500 habitants. De plus, nous aspirons à la construction d’un bâtiment de trois salles de classe, ainsi qu’à l’acquisition d’un tricycle et d’une broyeuse pour les femmes du village. »

Lire aussi : Niger : les militaires au pouvoir accusent la France de préparer une « agression »

Jean Michel

Comments

Be the first to comment on this article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Go to TOP