Contact

+(225) 07 09 11 7104

Siège

Abidjan (RCI)

Tensions électorales Cocody Abidjan perquisition hôtel de ville élections municipales fraudes

Tensions électorales à Cocody : un éclairage sur les événements récents

Une vingtaine de gendarmes ont pénétré les locaux de la mairie de Cocody, officiellement pour « traiter un malaise », selon un témoin oculaire.

Cocody, une commune prestigieuse du district d’Abidjan, a été le théâtre d’une montée soudaine de tensions mardi soir lorsque les gendarmes ont effectué une perquisition à l’hôtel de ville. Cela s’est produit après un déroulement sans accroc des élections municipales, qui ont conduit à la réélection de Jean-Marc Yacé, candidat du PDCI-RDA.

Jean-Marc Yacé réélu avec 42,7 % des voix

Une vingtaine de gendarmes ont pénétré les locaux de la mairie de Cocody, officiellement pour « traiter un malaise », selon un témoin oculaire. L’hôtel de ville a également été envahi par de nombreux partisans de Jean-Marc Yacé. Un proche du maire a déclaré que les gendarmes avaient fouillé les bureaux des « moyens généraux et informatiques » avant de repartir sans rien saisir, selon ce témoin.

Lire aussi : 10e Prix National d’Excellence : le président Ouattara encourage la jeunesse à contribuer à la croissance nationale

L’incident a été retransmis en direct sur la page Facebook de Jean-Marc Yacé, fraîchement réélu avec 42,7 % des voix. Son entourage a qualifié cette perquisition d' »acte d’intimidation », affirmant qu’elle avait été effectuée « sans mandat ». L’identité des instigateurs de cette perquisition et son lien éventuel avec les élections restent flous à ce stade, alimentant ainsi les spéculations.

Éric Taba a annoncé avoir déposé un recours

De son côté, Éric Taba, le candidat du RHDP, a dénoncé des fraudes électorales. Curieusement, il avait initialement félicité son adversaire sur sa page Facebook dès dimanche, mais le message a été retiré par la suite. Éric Taba parle désormais de « magouilles » et affirme : « Tout laisse croire que nous avons remporté Cocody avec plus de 13 000 voix », une déclaration qu’il a partagée sur les réseaux sociaux. Éric Taba a annoncé avoir déposé un recours, et la résolution de ce litige repose désormais sur le Conseil d’État.

Lire aussi : Élections locales en Côte d’Ivoire : « La figure de Gbagbo ne suffit plus à fédérer un électorat »

Au lendemain de l’annonce des résultats des élections municipales et régionales par la Commission électorale indépendante, les réclamations des candidats se multiplient. Ils disposent jusqu’à jeudi soir pour déposer leurs requêtes auprès du Conseil d’État, laissant ainsi planer le suspense quant à l’issue de cette élection.

Jacques Anderson

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    IVOIRE24H.COM

    Nous creusons toujours plus

    Notre équipe de journalistes talentueux et expérimentés est engagée dans la couverture des événements majeurs qui se déroulent en Côte d’Ivoire, ainsi que dans l’analyse approfondie des sujets d’intérêt national et international.

    Ivoire24H est un journal indépendant d’informations générales basé en Côte d’Ivoire.  

    IVOIRE24H

    A PROPOS

    Informations générales

    Politique

    Economie - Société

    Culture - Sports

    Horoscope

    Suivez-nous

    © 2024 IVOIRE24H